Jordan Daverio, créateur d’univers sonores

©Emmanuel Eme©Emmanuel Eme©Emmanuel Eme©Emmanuel Eme©Emmanuel Eme©Emmanuel Eme©Emmanuel Eme©Emmanuel Eme
Certains se donnent les moyens de faire d’une passion un métier. C’est le cas de Jordan Daverio qui vit de la musique, depuis une douzaine d’années. Il a ainsi longtemps été régisseur au sein du local de répétition du Bastion, à Besançon. « Une place en or, confie-t-il. D’ailleurs, beaucoup de musiciens n’ont pas compris que je la quitte pour créer Wood Noise, ma boîte d’illustration sonore, il y a six mois ». L’illustration sonore ? C’est cette ambiance musicale qui accompagne l’image d’un film, d’une pub, d’un jeu vidéo et bien plus encore…

Que de chemin parcouru pour Wood Noise ! Seulement six mois après avoir lancé son entreprise d’illustration sonore, Jordan Daverio a composé la musique d’accompagnement d’une publicité pour M6 et pour deux films d’animation, entre autres. « La pub pour M6, c’est de la communication en interne autour d’un projet de Stéphane Plaza Immobilier », précise-t-il»

Des projets de la sorte, l’entrepreneur en a déniché beaucoup – « aujourd’hui, la prospection commerciale occupe près de 80 % de mon activité, évoque-t-il » –, mais le bouche-à-oreille commence aussi à fonctionner : le temps de l’interview, il a reçu deux nouvelles demandes de devis pour des films d’animation. « J’ai beaucoup de contacts qui attendent d’avoir développé le bon projet pour travailler avec moi, ajoute-t-il. J’aimerais notamment ouvrir mon activité sur les jeux vidéo et le cinéma. ».

Un large spectre musical

Avant ce démarrage réussi, la création de Wood Noise aura constitué un grand saut pour le Bisontin. « J’ai quitté le Bastion après 11 années passées là-bas, explique-t-il. Je voulais développer des créations qui me ressemblent et qui s’inspirent de toutes les influences m’ayant nourri depuis 25 ans que je suis musicien. Je souhaitais mettre tout ça au service de personnes qui cherchent une esthétique sonore pour leurs propres créations, que ce soit des images, une application numérique ou une exposition, par exemple. Le fait d’être guitariste, batteur et pianiste me permet de couvrir de nombreux univers sonores. »

Pour s’en persuader, il suffit d’écouter l’electro rock de NÄO, groupe dans lequel Jordan tient la guitare, et l’ambiance ouatée imaginée pour cette pub (non retenue) pour la société Fidanimo. Ce large spectre musical se reflète aussi dans le nom Wood Noise. « Je cherchais quelque chose qui soit à la fois massif et doux, comme le bois, évoque Jordan. Le côté « noise » renvoie au fait que j’ai grandi avec le grunge des années 1990, avant de migrer vers les machines et l’electro, mais sans lâcher les instruments organiques»

Au petit jeu des références, Hanz Zimmer, compositeur de musiques de film, est évoqué en tout premier. « Il fait partie de ces designers sonores qui ont leur propre signature, apprécie Jordan. Pour autant, j’attache beaucoup d’importance à l’échange avec le client pour créer l’ambiance qu’il souhaite donner à son travail. » Rien d’étonnant à cela : composer est avant tout une histoire d’écoute…

Plus d’infos et inscription à la newsletter : www.woodnoise.com