GwV8aViIr2c
Reportage vidéo réalisé par Marc Cellier

Le 28 novembre 1966, dans un Mémorial Auditorium de Dallas entièrement acquis à la cause de son adversaire texan Curtis Cokes, Jean Josselin a vu s’envoler le titre mondial des welters. Une défaite aux points en 15 rounds qui a constitué le sommet de sa longue carrière. A l’époque, les boxeurs ne s’économisaient pas et les 213 combats dont 89 professionnels du protégé de Ray Lucas sous les couleurs du ROB (Ring olympique bisontin) en témoignent. Abidjan, Los Angeles, Rome, Madrid, Johannesburg sans oublier le mythique Madison Square Garden à New York, « Jeannot » en a vu du pays avant de retrouver définitivement son Besançon, sa famille et ses nombreux amis. A 77 ans, l’ex-ado tumultueux de Saint-Ferjeux va passer à la postérité de son vivant avec cette salle de boxe du gymnase Bersot qui portera désormais son nom. Un hommage on ne peut plus mérité…