« Le dernier espoir de Vercingétorix » par Jean-François  Perret

Certes on connait la fin. Néanmoins le livre de Jean-François Perret « Le dernier espoir de Vercingétorix » s’avère plein de suspens et d’incertitudes.

En se basant sur l’histoire, en particulier sur le récit de Jules César « la Guerre des Gaules » l’auteur, un journaliste du Journal du Centre, imagine les derniers mois de Vercingétorix, alors prisonnier des Romains, après la désastreuse bataille d’Alésia.

Certains ont imaginé que le chef Gaulois avait été immédiatement transféré à Rome alors que Jules César restait sur place durant plusieurs mois, le temps de neutraliser les derniers rebelles. Mais nul ne peut l’affirmer. Il est possible que ce dernier ait gardé sur place son prisonnier pour l’interroger et obtenir des renseignements sur les forces ennemies éventuellement restantes.

C’est cette éventualité que privilégie l’auteur dans sa version romanesque. Alors que Jules César prend ses quartiers sur les hauteurs de l’oppidum de Bibracte, site actuellement reconstitué en Bourgogne et que l’écrivain connaît bien, Vercingétorix se morfond dans une cage à quelques mètres de son vainqueur.

Jean-François Perret a également imaginé qu’avant d’être capturé, Vercingétorix avait séduit une belle Eduenne qui lui reste très attachée et cherche à le délivrer, avec la complicité de son jeune frère de sang et de quelques intrépides guerriers gaulois.

Ce roman plein de vie et de passion offrira au lecteur beaucoup de plaisir tant par l’écriture agréable et alerte que par la documentation apte à séduire les amateurs d’histoire ancienne. L’écrivain a essayé de retracer la vie du camp romain et le contexte ambiant en s’appuyant sur les sources existantes et les recherches archéologiques, tout en laissant vagabonder son imagination concernant les détails, les rapprochements humains et le déroulement de cette belle histoire d’amour.

Il s’agit du second roman de ce journaliste originaire de Mandeure mais aujourd’hui basé à Clermont-Ferrand.
Aux éditions « De Borée » collection « Vents de l’histoire »

« Docteur comment je vais m’en sortir ? » du Dr Pierre Maire

Sous-titre : « Outils de guérison »

Médecin généraliste, le docteur Pierre Maire a      exercé de 1982 à 2016. Dans cet ouvrage il évoque certaines consultations effectuées au cours de sa carrière, un vécu professionnel et humain parfois étonnant toujours plein d’humour et de sensibilité.

Aux éditions Bookelis

« Gabriel, L’appel de la forêt » de Guy-Louis Anguenot

Un roman écrit comme les autres œuvres de cet auteur avec sensibilité, générosité et poésie. L’histoire simple d’un homme amoureux des bois. Un retour à la terre, à l’harmonie et la paix des alisiers, entre des animaux familiers et des petits bonheurs au quotidien. Dans ce cadre comtois qu’il évoque toujours avec réalisme et tendresse.

« Des racines et des gants » de Pierre-Yves De Murcia

Né à Montbéliard, comptable à Besançon, Yves de Marcia vient de sortir son second roman.

En rémission d’une grave maladie, son personnage, né sous X, décide qu’il est temps de partir à la recherche de ses racines. Son seul indice : une montre gousset ayant appartenu à son père. Cette quête lui permettra de multiples et chaleureuses rencontres et le mènera du Nord au Sud jusqu’au résultat final.

Aux éditions du Citron Bleu

« Soleil Noir » de Nicolas Bourgoin

Science-fiction. Le roman se déroule en 2022 au second tour des présidentielles. La France est sans dessus dessous et c’est alors que survient le soleil noir, une drogue de synthèse mise au point par l’Armée et qui transforme l’homme qui la consomme en machine à tuer.

Un livre assez « dur » mais intéressant.

A Vérone Edition

 

 

 

 

 

 

 

 

« A travers quelques moments » d’Alain Bobillier

Avec cet ouvrage, Alain Bobillier donne le jour à son quatrième recueil de poèmes.

Aux éditions Books on Demand

« Les aventures de Ferry Roy, de la Franche-Comté au Nouveau Monde »

Voilà un livre captivant que l’on doit au talent de Jean-Pierre Gavignet. Historien de l’art et archiviste, l’auteur raconte le monde tel qu’il apparaissait au début du XVIe siècle.

Mais, au lieu d’étaler ses recherches de façon académique, il invente une histoire et crée le personnage de Ferry Roy qu’il place dans ce cadre historique parfaitement véridique puisque calqué sur ses recherches.

Ce roman passionnant apporte tout ce que le lecteur curieux peut attendre :

  • une narration originale servie par la plume remarquable d’un auteur dont l’écriture reste simple, vivante, émaillée de vieux français, qui donne le ton sans gêner, grâce aux notes numérotées en bas de page.
  • Un vrai suspense maintenu jusqu’au point final de l’ouvrage
  • Le dépaysement dans l’espace et le temps. Ne se retrouve-t-on pas au Moyen-Age dans les différents pays parcourus par le héros du roman ?

Jean Pierre Gavignet nous amène ainsi à participer aux audiences du tribunal de l’Inquisition, à suivre une chasse aux sorcières, à découvrir un marché d’esclave en Algérie, à vivre dans la splendeur des cours d’Europe ou dans le sillage d’un seigneur jurassien, à entrer au sein des batailles dans leurs détails les plus sordides, ces détails qui donnent vie aux scènes d’un autre temps, avec un réalisme époustouflant.

En bon archiviste, l’auteur appuie son récit sur un manuscrit retrouvé dans les cendres du château de Villersexel. Ainsi advient la vie aventureuse de Ferry Roy, fils d’un médecin réputé de Nozeroy, étudiant à la faculté de Dôle, bourlingueur, parfois malgré lui, dans différents pays du monde. Sur ses pas, Les Bisontins retrouveront le passé de leur ville et savoureront le moment où Ferry arrive devant le pont Battant « C’est un ouvrage du temps des Romains, couvert d’échoppes d’orfèvres et d’armuriers qui le font ressembler à un champs de foire. Il franchit le Doubs, riche en poissons – entre lesquels la carpe excelle, au jugement de tous. Au-delà, s’étendent les trois bannières enfermées dans une muraille qui, comme un bastion, protègent l’entrée du pont et partant, l’accès de la ville par le nord. Les vignerons vivent là nombreux, au pied de la collégiale Sainte-Madeleine… »

Mais sur les traces du jeune aventurier,  le lecteur ira bien au-delà du Comté. Il suivra le sac de Rome, la prise de Tunis, il craindra la peste, affrontera les pirates et surtout, il vivra avec les indiens Toupinanbouts de la côte du Brésil, de curieux cannibales qui remercient leurs victimes avant de les assommer, les démembrer, les rôtir et s’en délecter !

Editions Vandelle

La Franche-Comté vue par les peintres

Dans cet ouvrage, Denis Bauquier, figure emblématique de l’art pictural naïf, rend hommage à d’autres peintres comtois connus ou moins connus, à travers les lieux ou les saisons. Grâce aux toiles de ses « confrères », Il nous permet d’explorer sous un jour nouveau Besançon et ses environs, Pontarlier et le Haut-Doubs, Dole, Luxeuil, le pays de Montbéliard, Belfort… Et de redécouvrir les œuvres d’artistes comme André Charigny, Jean-Claude Bourgeois, André Roz, Gaston Robbe, Pierre Duc, Jules-Emile Zingg, Bernard Gantner, Pierre Jouffroy et de nombreux autres peintres de la région.

Editions Vandelle

Histoires extraordinaires et lieux mystérieux de Franche-Comté

L’auteur, Sandra Amani, qui est professeur de Français à Chablis, a commencé une carrière d’écrivain, il y a plus de dix ans, avec les légendes du Morvan. Elle se penche à présent sur les histoires mystérieuses qu’on se racontait autrefois lors des veillées franc-comtoises, au coin du feu.

Sous sa plume, revivent les fées, les dames verte ou blanche, les sorcières, les loups garous… qui ont hanté des lieux tout aussi mystérieux de notre région.

Editions Vandelle

*

Surveiller et prévenir

Les moyens mis en place pour détecter le terrorisme comme la surveillance automatisée des comportements suspects sur Internet ou dans les espaces publics, l’évaluation actuarielle de la dangerosité sociale, la détection de la radicalisation politique ou religieuse… ne vont-ils pas menacer les fondements même de la démocratie en remettant en cause l’équilibre des pouvoirs ? C’est l’interrogation que pose Nicolas Bourgoin, docteur de l’école des Hautes Etudes en Sciences Sociales, expert démographe enseignant et chercheur.

Editions L’Harmattan, collection « logiques sociales »

A la septième vague

L’ouvrage de Florence Loppinet évoque un voyage, tant géographique vers la Polynésie et ses populations aux traditions méconnues, qu’intérieur dans la découverte de l’âme de l’héroïne. Celle-ci,  Viviane, une orpheline élevée en France par ses grands-parents, part à Tahiti pour retrouver ses racines.

Editions de La Boucle.

Le violon d’Hannah

Guy Girard écrit là un livre empreint d’humanité et d’amour dans l’univers magique de la lutherie et de la musique. Lorsqu’en 1945, il rentre dans le Haut-Doubs, après un séjour dans un camp en Bavière, Jules Brenot rapporte un violon. Cinquante ans plus tard, sa petite fille, elle-même violoniste, tente d’élucider les mystères qui entourent l’instrument.

Ça auteurs

« Ch’uis très fâché ! »

Avec Philippe Campiche, le conteur tourne pendant que Marine Poirrier, prof d’arts plastiques et illustratrice, donne vie à un petit poussin inconsolable de s’être fait déposséder de sa pièce en or par un homme. Pour la récupérer, il s’associe tour à tour avec un renard, un loup et une rivière avant de récupérer son bien et de pouvoir enfin chanter « Ch’uis très content ». Les enfants aussi.

Editions Le Jardin des Mots (CD inclus)

Le Violon d’Hannah

Un demi-siècle après que Jules Brenot, son grand-père, a rapporté un violon de captivité en Bavière, Lucie, sa petite-fille, son ami Julien et un luthier suisse tentent d’élucider le mystère de sa facture et de l’identité de ses propriétaires précédents. Une quête de vérité passionnante et passionnée avec pour acteurs principaux la musique, la lutherie, le Haut-Doubs et l’écriture empreinte d’humanité de l’auteur qui s’est inspiré d’un fait réel.

Ça Auteurs

« Les couloirs du temps »  Nicolas Bourgoin

Un livre de science-fiction étonnant. On marche dans le sillage de François, d’une époque à l’autre, la science permettant désormais, au travers d’une drogue baptisée « l’éclair argenté »,  de remonter le temps.

Le livre se situe en 2022 mais les incursions dans le passé  permettent de changer la situation avant même qu’elle ne dérape.  Les Soviétiques sont les maitres du monde, sauf en Corée du Sud dernier bastion capitaliste. La société s’est transformée, le mariage est aboli, on est tout simplement compagnon ou compagne de vie. Mais tout peut encore changer. Il suffit de revenir en arrière et de modifier l’ordre des choses.

Nicolas Bourgoin, docteur de l’Ecole des Hautes Etudes en sciences sociales et enseignant chercheur met ses connaissances au service de ses romans dont les thèmes de prédilection s’avèrent  le despotisme, la répression politique, la surveillance du peuple…. Il est d’ailleurs auteur de plusieurs ouvrages scientifiques consacrés à la criminalité et au contrôle social.

Aux éditions Baudelaire.

« Il était une fois la Marseillaise » Annie Gay

Bien connue dans la Région, l’historienne jurassienne Annie Gay aime mettre  en scène et raconter les personnages célèbres de Franche Comté. Dans son dernier ouvrage «Il était une fois la Marseillaise »,  sous-titré «  grandeur et misère de Rouget de Lisle », elle nous fait parcourir le destin du célèbre auteur de notre hymne national.

Mais elle va au-delà de la vie aventureuse du Lédonien Claude-Joseph Rouget de Lisle et  suit le périple de sa célèbre création « la Marseillaise » à travers les époques et le monde.

Editions Cabedita

« Le grand jour » François Roussel

Une sorte de BD grand format pour les tout petits qui peuvent suivre les angoisses d’une toute petite coccinelle au moment d’apprendre à voler.

Aux éditions p’titGlénat

« Sam et Watson : Comme des grands »  Ghislaine Dulier

Une nouvelle histoire de Sam et de son chat Watson pour apprendre à grandir. Avec la réponse aux nombreuses questions que se posent les enfants.

Dès 5 ans. Illustrations : Bérangère Delaporte.

Aux éditions p’titGlénat

« Les souvenirs de l’ombre » David Petitjean

Un premier roman bien écrit et étonnant du Bisontin David Petitjean. Aux confins du rêve et de la réalité avec une chute inimaginable. Ce jeune auteur sait vraiment tenir son lecteur en haleine.

Edilivre

« Dans les griffes du mensonge » Daniel Ducommun

Un petit ouvrage de 71 pages qui se lit d’une traite. Bien connu du milieu associatif bisontin, Daniel Ducommun, pour son second livre, fait le récit d’une vie amoureuse basée sur le mensonge. Jean-Luc aime une femme mariée particulièrement frivole : une situation douloureuse et compliquée à partager avec le lecteur.

Aux éditions Mélibée

« François le Comtois » Jacques Lacoeuilhe

L’histoire se déroule au temps des guerres napoléoniennes, à la frontière franco-suisse. François, fils de paysans du Haut-Doubs et Marie, Suissesse issue d’une famille aisée protestante, deux êtres que tout sépare, vont s’aimer malgré les obstacles.

Vandelle Editions

 

« Le grand almanach de Franche Comté » Jean-Louis Clade

Un cadeau pour Noël. On trouve dans cet almanach 2018 des jeux, des mots croisés, des histoires vraies et des lieux de la Comté, d’anciens faits divers, des portraits, des proverbes, des recettes, des conseils de jardinage…

Editions La Geste

Mon père

De simples initiales, CB, pour signer ce recueil de poèmes. Et pour cause ! Violée par son père, meurtrie jusqu’au fond de l’âme, l’auteure a trouvé dans cette littérature l’unique moyen de se reconstruire. Une poésie réaliste, parfois même violente, mais belle qui va progressivement vers l’apaisement. Des poèmes tels des incantations pour soigner une âme.

Editions Amalthée.

 

Nouvelle histoire de la Franche-Comté T 2

Dans le second volume de la Nouvelle Histoire de la Franche Comté, Daniel Antony évoque une période allant de la domination des Habsbourg à la conquête française. Une période où la province fut surtout dirigée par des femmes avisées et pacifiques malgré le contexte de guerre et de guérillas.

Vandelle Editeur

Pasteur et la génération spontanée

Cette BD sur un scénario de Seka, avec les dessins de Ygael et les couleurs de Gabiculi retrace les recherches du célèbre savant sur la génération spontanée. Déjà publiée, par épisode, dans la revue scientifique Cosimus, elle est suivie de textes relatant l’histoire de Pasteur, ses travaux et sa vie dans le Jura.

Editions du Sekoya

Les Comtois dans l’histoire de l’Amérique française

Brève histoire de l’Amérique française et de l’émigration suivie du dictionnaire des émigrants comtois au Canada sous le régime français entre 1608 et 1763

Les recherches d’Anne-Isabelle Martin et de Christian Palvadeau qui en a également rédigé le texte sont au cœur de cet ouvrage réalisé par l’association Franche-Comté-Québec et portant sur les Comtois partis coloniser l’Amérique.

Néo Editions

51 idées de balades ou de randonnées vraiment exceptionnelles en Franche-Comté

Des blocs erratiques de Saint-Roch à Ornans, aux sources de l’Ognon dans le massif de Servance en passant par les tourbières de Frasne ou la cascade du Moulin à Vulvoz dans le Haut-Jura… Voici quelques-uns de ces lieux souvent méconnus et superbes de Franche-Comté recensés par Jean Espirat et à découvrir absolument.

Editions Cêtre

Histoires d’ateliers

Superbes et parlantes images d’ateliers et portraits de peintres ou de comédiens par l’illustre photographe Vincent Knapp disparu il y a aujourd’hui 10 ans. Un travail sollicité à l’époque par les musée Courbet d’Ornans qui consacre une exposition à ce grand photographe.

Aux éditions Sekoya.

Un vent nouveau

Des pilules pour remonter le temps et permettre d’arrêter les terroristes avant qu’ils ne passent à l’acte… Monde étrange dans lequel évoluent Natacha et François. Auteur : Nicolas Bourgoin. Aux éditions Paulo-Ramand.