Laisser parler son imagination à l’heure d’habiller une photo : l’univers artistique du scrapbooking séduit de plus en plus de femmes.

« Le scrapbooking européen, léger, épuré est beaucoup plus sobre que son cousin américain, très chargé, explique Brigitte Le-Dû, animatrice pour Azza, leader européen de scrapbooking. La photo a toujours la première place et le décor est là pour mieux la mettre en valeur que dans un simple album ». Gabarits, tampons, craies, cartons et feuilles de différentes couleurs, encres et pochoirs, rubans sont là pour faciliter cette scénarisation, mais sans forcer le trait.

 

Travail personnel

Brigitte est tombée dans la marmite en 2003, après avoir reçu un livre présentant cette technique particulière. « Depuis, je me suis  investie et propose des ateliers et des cours tout en formant de nouvelles collègues. Nous sommes aujourd’hui six dans la région  ». Des cours en soirée (2 mardis par mois) à Ecole-Valentin et l’après-midi à Besançon (mercredi, vendredi et samedi) pour se lancer ou plus approfondis (19 € les 3 heures) permettent de se prendre au jeu.  On pose des gabarits sur les photos, qui sont agencées, découpées. Les décors habillent les clichés des enfants, de voyages ou de mariages… « C’est un travail personnel de création, mais les ateliers sont de beaux moments de partage », commente Brigitte.

Renseignements:
www.scraptoutdoubs.com et 06 86 72 89 87