C’est une véritable pluie de médailles d’or qui s’est déversée samedi 20 janvier au palais des sports Ghani Yalouz. Largement dominée au nombre des mondialistes (1 contre 6) récemment couronnées en Allemagne, l’ESBF a bien failli créer une énorme surprise.

Légendes : Besançon sait accueillir les sportives d’élite. La preuve : Cathy Gabriel, ici récompensée par Abdel Ghezali, adjoint délégué au Sport, a reçu une montre et un bouquet comme ses 6 partenaires messines en équipe de France.
©Eric Chatelain

Face à un ogre messin invincible et invaincu après 16 journées de championnat, le score de 27-28 à la sirène atteste de l’âpreté et de l’intensité des débats. Le coup est vraiment passé bien près et si les Bisontines persistent et signent dans leur volonté de se rapprocher du Top 4, on peut leur prédire des lendemains européens qui chantent. Surtout si elles peuvent compter à nouveau sur 3 000 supporteurs en feu !

©Eric Chatelain