Balade pour trois artistes

©Jean-Charles Sexe©Jean-Charles Sexe©Jean-Charles Sexe©Jean-Charles Sexe©Jean-Charles Sexe©Jean-Charles Sexe©Jean-Charles Sexe©Jean-Charles Sexe©Jean-Charles Sexe
Depuis le 4 février et jusqu’au 20 mai 2018, le Fonds régional d’art contemporain (Frac) expose trois artistes qui ne se connaissaient pas mais qui, pour la directrice Sylvie Zavatta, « font partie de la même collection, ont un même rapport à l’art monographique et une approche temporelle ». Embarquons donc dans un parcours artistique, qui débute à l’étage, par un espace consacré à Hugo Schüwer Boss et Raphaël Zarka.

Hugo Schüwer Boss ©Jean-Charles Sexe

Hugo Schüwer Boss exprime, dans son exposition Every day is exactly the same, son quotidien et sa vision du futur « J’ai choisi de montrer mon travail de manière non linéaire en extrayant certains tableaux de séries très distinctes ». Dans la composition de ses peintures, il ajoute des références musicales, cinématographiques, littéraires et du questionnement. C’est le cas de l’œuvre Sybille, prénom du personnage féminin inspiré de la nouvelle d’Oscar Wilde, Le portrait de Dorian Gray « un portrait ovale dont les personnages auraient disparu ».

Raphaël Zarka ©Jean-Charles Sexe

Tel un cheminement logique d’un art qui en accompagne un autre, dans une deuxième salle commence l’exposition de Raphaël Zarka, Partitions Régulières. Le sculpteur trouve son inspiration dans sa passion : le skate-board, à l’instar d’un Jorn Utzon (L’Opéra de Sydney) qui s’inspire du monde marin. Cette partie de la galerie est essentiellement réservée à ce sport (vidéos, dessins, photos et sculptures) que l’artiste allie au monde des mathématiques et de l’architecture.

Etienne Bossut ©Jean-Charles Sexe

Quelle meilleure idée que de terminer cette route face à une Porsche des années 50. C’est ce que nous offre Etienne Bossut avec l’exposition Remake et sa sculpture sous le nom de Pchittt… Un parfait mélange entre la copie et l’original de l’emblématique voiture. Un objet du quotidien, fabriqué dans un moulage minutieux de chacune des pièces : du rétroviseur intérieur, aux pneus crevés.

À vous de prendre ce chemin de l’art contemporain pour y découvrir les couleurs, les formes et les matières de ces trois artistes aussi différents que complémentaires.