Musée des beaux-arts et d’archéologie, bientôt le retour

©Xavier Fantoli©Xavier Fantoli©Xavier Fantoli©Xavier Fantoli©Xavier Fantoli
Dernière ligne droite. Sept mois avant sa réouverture, le Musée des beaux-arts et d’archéologie a ouvert ses portes, le temps d’une visite de chantier aux côtés du maire et de son conseiller pour le patrimoine, du directeur des musées du centre et de l’architecte du projet.

Les échafaudages disparaissent peu à peu, les ouvriers installent les vitrines et les parquets, procèdent aux finitions. Encore quelques semaines et les œuvres y seront réinstallées, en mai. Enfin le 16 novembre 2018, c’est un musée réinventé, transformé, mariant subtilement les matières et les formes, les ombres et les lumières, qui ouvrira, abritant les précieuses collections bisontines. A suivre, une visite guidée, en images et en vidéo…

Un peu d’histoire

Réaménagé en 1963 à la suite de la donation Besson, inauguré en 1970 par l’architecte Louis Miquel, le Musée des beaux-arts et d’archéologie n’a connu aucune rénovation. Le bâtiment s’est dégradé, le parcours muséographique est devenu obsolète, l’accueil du public inadapté. Fermé partiellement en 2009, puis totalement en 2014, le bâtiment doit sa rénovation à l’architecte bisontin Adelfo Scaranello. Les travaux sont de taille : amélioration des conditions de présentation et de conservation des œuvres, amélioration de l’accueil des publics, mise aux normes, nouvelles surfaces d’exposition (1 500 m² supplémentaires)… En novembre, les David, Courbet, Bellini, Fragonard et tant d’autres œuvres remarquables des collections municipales intégreront un lieu d’expositions majeur en France.

©Xavier Fantoli