KJCqmzhicAM
L’heure du repas est un moment clé dans la vie des enfants, souvent source de stress voir moteur de conflits au sein de la famille, ce temps est pourtant essentiel dans le développement du jeune enfant. Du côté de la crèche Vieille Monnaie à Besançon, l’équipe pédagogique travaille depuis 2010 à proposer des pratiques différentes visant à améliorer le rapport des bambins à ce qu’ils ont dans leur assiette.

L’enfant, acteur de son repas

Quand sonne l’heure du repas au 6 rue Vieille Monnaie, le groupe des grands suit un rituel bien particulier avant de manger : les enfants mettent la table, vont chercher leurs serviettes et leurs assiettes et vont s’installer à la place qu’ils souhaitent. Alors arrivent les plats, posés sur une desserte conçue spécialement pour eux, puis chacun va se servir, prenant ce qu’il aime, ce qu’il veut gouter. L’enfant mange pour lui-même, selon son appétit et son envie. Même si le principe peut paraitre simple, il permet à la crèche Vieille Monnaie de vivre des repas calmes et agréables. Les employés de l’EAJE* (Etablissement d’Accueil du Jeune Enfant) sont présents en observateurs et pour répondre aux besoins des petits, mais ce sont eux les principaux acteurs de leur consommation.

La mise en place du self est inscrite dans le projet pédagogique de la crèche Vieille Monnaie depuis 2010. Ce dernier remplit trois objectifs important pour l’équipe :

– favoriser l’autonomie des enfants en renforçant leur confiance en eux même et leur concentration,
– mettre en place les bases d’une sociabilisation via le partage des denrées et le respect des règles du groupe
– accentuer le développement psychomoteur : les enfants doivent communiquer entre eux et avec les adultes, gérer leur mouvement pour se servir et travailler ensemble pour mettre la table et installer un cadre de repas agréable.

©Marie Arnold

Résultats :

En trois ans, cette initiative a fait ses preuves puisque l’équipe a pu observer sur trois groupes de grands une réelle évolution dans la manière de manger : les enfants apprennent à se servir les doses qui leur correspondent, ils diversifient leur alimentation en devenant plus curieux des gouts et surtout, pour eux manger n’est plus une contrainte mais un réel plaisir.  Les enfants de la crèche mangent ainsi les mêmes menus que ceux des écoles, l’équipe de la crèche ne faisant qu’adapter les menus proposés par la Cuisine Centrale de la Ville de Besançon.

Plus largement, le projet pédagogique de la crèche Vieille Monnaie vise à permettre aux enfants d’évoluer plus sereinement au sein de leur environnement. En favorisant l’autonomie, la communication,  la sociabilisation et le respect mutuel, l’équipe se place en support du développement des enfants. Par exemple, afin de permettre à l’ensemble des enfants de la crèche, peu importe leur âge, de communiquer en se faisant comprendre, l’équipe initie les enfants au langage signé afin qu’ils puissent exprimer leurs émotions, leurs besoins etc… qu’ils aient acquis l’usage de la parole ou pas encore.

Texte : Nicolas Miot – Vidéo : Marie Arnold