youtube-noc
Combien y a-t-il d’auteurs, d’éditeurs, de libraires dans notre région ? Peut-on vivre de l’écriture ou de l’édition tout en habitant Besançon ? Quels en sont les avantages, les contraintes ? Quel est le poids économique du livre dans la région ? Enquête.

Tout a commencé par une rencontre. Avec Jean Teulé, romancier, auteur de bande dessinée, homme de cinéma et de télévision (on se souvient de lui dans l’Assiette anglaise, l’émission « so chic » de Bernard Rapp), de passage à Besançon en mars dernier. Pendant quelques heures, il a rencontré ses lecteurs, signés des piles de romans, dont le tout dernier, Entrez dans la danse (Julliard), passé numéro un des ventes en France le jour-même de l’interview. Un exercice auquel tous les écrivains se soumettent volontiers, et qui, à quelques mois d’une nouvelle édition du festival littéraire Livres dans la Boucle, nous a donné envie d’en savoir plus.

Comment se porte l’industrie du livre à Besançon et sa région ? Qu’est-ce qui marche ? Les éditeurs régionaux font-ils forcément du « régionalisme » ? Les auteurs, libraires, éditeurs, professionnels du livre, organisateurs de Livres dans la Boucle interviewés le confirment : la grande région Bourgogne Franche-Comté est un territoire dynamique. Les gens lisent, vont à la rencontre des écrivains, se déplacent dans les salons littéraires. Pour preuve, 31 000 visiteurs (un chiffre en nette augmentation par rapport à l’édition précédente) ont arpenté cette année les travées de Livres dans la Boucle, événement marquant pour les premiers concernés, auteurs, éditeurs, libraires, mais aussi pour les hôteliers, restaurants, livreurs (…) des environs.

La bonne santé du monde de l’édition dans notre région, à découvrir plus en détails en vidéo.