Un nouvel ouvrage de l’histoire régionale vient de paraitre, sous la plume d’Eveline Toillon. Un livre consacré aux femmes de Franche-Comté, quarante-cinq portraits de femmes ayant vécu du XIIe siècle à nos jours, toutes étant aujourd’hui décédées, et cinq autres issue de l’imaginaire des habitants, Salina la déesse fondatrice de Salins, la Vouivre animal fantastique célébré par Marcel Aymé, la tante Arie, Mère Noël du secteur d’Ajoie, Mme de Renal héroïne du roman «  le rouge et le noir » de Stendhal et la fée verte, représentation romantique de l’absinthe.

Toutes dotée de fortes personnalités, les femmes retenues par Eveline Toillon, ont grandement marqué l’histoire de la région parfois, hélas, de façon éphémère.

De Berthe de Joux, épouse condamnée au cachot par  la vengeance terrible d’un mari trompé, à Gabrielle Pourchet  présidente de la république du Saugeais, disparue en 2005, l’auteur évoque des femmes au destin fort différent mais dont l’histoire s’avère toujours passionnante.

Parmi ces Comtoise inoubliables, on retiendra Nicole Bonvalot,  épouse de Nicolas de Granvelle,  Béatrix de Cusance, duchesse de Lorraine,  Sophie Dorothée de Wurtemberg, impératrice originaire de Montbéliard,  Clarisse Vigoureux disciple de Fourier, Gabrielle Guglielmi, née à Lure et mère de Rudolf Valentino… Et, plus proches de nous : la comédienne Edwige Feuillère, originaire de Vesoul, la journaliste Suzanne Peuteuil ou encore Denise Lorach , ancienne déportée, créatrice du musée bisontin de la Résistance et de la Déportation.

« Chaque fois, j’ai essayé de rendre mes personnages vivants, plus particulièrement en adaptant mon style au portrait » souligne l’auteure.

Cet ouvrage fait partie de la  collection « Femmes dans l’histoire » des éditions Sutton, collection comportant des ouvrages similaires sur l’Alsace, la Bretagne, la Bourgogne, les Hauts de France, la Lorraine, le Poitou-Charente et le Sud-Ouest.