RVCMTXV8X9I
Bisontin pour quelques heures, un écrivain américain friand d’aventures et de grands espaces s’est confié en vidéo sur son dernier livre. Rencontre.

Le 14 février dernier, Peter Heller était à Besançon pour présenter son nouveau livre Céline. Aventurier aux mille facettes, il a animé au Fond régional d’art contemporain (Frac)une rencontre pour parler aventure et littérature.

Sylvie Zavatta, la directrice, souligne la concordance entre l’exposition actuelle et l’œuvre de l’écrivain. Sa visite a lieu dans le cadre du partenariat avec la librairie L’Intranquille, nommé Les post-it de la bibliothèque idéale. Au moins une fois par exposition, Bruno Bachelier, libraire en charge de la littérature étrangère, intervient pour discuter des ouvrages qui gravitent autour des œuvres. Un café littéraire où l’échange est de mise.

Avant la rencontre organisée pour son livre, Peter Heller a visité le Frac et notamment l’exposition actuelle, Survivre ne suffit pas,  traitant de l’apocalypse. Un thème qui n’est pas sans rappeler son premier roman La constellation du chien qui retrace le parcours de deux hommes après la fin de tout.