Deux cents ans après sa naissance le 10 juin 1819, les hommages au grand peintre ornanais se déroulent sur toute l’année 2019. De Besançon à Ornans, en passant par Flagey – entre autres – un festival de propositions attend les visiteurs. Tour d’horizon jusqu’à l’été…

AU MBAA

Quelles œuvres l’ont inspiré en tant que peintre ou ont façonné ses engagements de  citoyen ? Pour  le découvrir, le Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie propose une visite décalée de Courbet, avec un guide médiateur (un dimanche sur deux à 15h).

A ne pas manquer, le 9 mai en nocturne (18h- 21h), une  lecture théâtralisée avec les élèves du département art dramatique du Conservatoire.  La danseuse-chorégraphe Aurélie Gandit propose une visite dansée, du 23 au 26 mai, en coproduction avec les 2 Scènes, devant les tableaux de Courbet.

EXPOSITIONS

D’Ornans, la terre natale, à Flagey, le fief familial, une multitude de propositions mettent en scène toutes les disciplines artistiques.

 Isabey, l’architecte de Courbet. Une exposition qui explore le lien entre l’artiste et Léon Isabey : l’architecte construisit ses 2 pavillons du Réalisme à Paris en 1855 et 1867. En parallèle, la ferme de Flagey sera aussi l’écrin de lettres inédites de Courbet et de 35 reproductions de ses œuvres exposées en 1855 à Paris. Du 25 mai au 3 novembre, ferme de Flagey

Yan Peï-Ming face à Courbet, sortie de résidence et exposition. Qualifié de  « plus Français des peintres chinois »,  l’artiste se confrontera à une dizaine d’œuvres majeures du maître d’Ornans. Du 10 juin au 30 septembre, musée Courbet à Ornans

Les chiens de Courbet : une exposition nomade originale autour d’une vingtaine d’œuvres de Courbet présentant des chiens. Chacune fera l’objet d’un commentaire à trois voix : celle de l’historien de l’art, celle du chasseur et celle du cynophile. 10 juin au 10 juillet à Gonsans puis itinérante

 Terre d’artistes :Six résidences d’artistes régionaux  aux techniques différentes se succèderont pour des travaux protéiformes. De mai à octobre, ferme de Flagey

THEATRE

Proudhon modèle Courbet  – La pièce jouée par la Cie Bacchus  chemine vers la 500e représentation, dont 200 au Musée d’Orsay. 9 et 10 juin, Centre d’accueil et de loisirs (CAL) Ornans

Courbet en série, de la Cie les Menteurs d’Arlequin. Une série théâtrale en six épisodes retraçant la vie de l’artiste. Un défi qui a réuni plus de cinquante personnes durant deux ans. 15, 17 et 19 juillet, CAL Ornans. La Cie propose aussi Les libertés de Courbet, ou la peinture de Courbet sous l’angle de l’absolue liberté qu’il a toujours professée. Le 28 juin, CAL Ornans.

In situ, Courbet courbette. Le 13 juin en nocturne, la Cie Teraluna réalisera la reproduction sous forme d’un tableau vivant, d’une œuvre de Courbet. 13 juin, en nocturne au MBAA – 15 juin, Nautiloue à Ornans.

ESTHETIQUES MULTIPLES

Musique avec Courbet à l’opéra, en mai par la Cie Contre’zut ; Vie de bohème, spectacle musical et lecture musicale par la Vie Arthemus en juin au moulin de la Doue (Abbévillers) ;  Le voyage d’été par l’ensemble Contrepoint, en mai – Danse avec  Parcours chorégraphique dans l’œuvre de Courbet, par la Cie Astragale, les 20-21 juillet, Ferme de Flagey et Gorges de Noailles.

Maping,  un film retraçant sa vie,  projeté en grand et en plein air sur la façade du Musée Courbet à Ornans : 10 juin, 28 juin et 12 juillet.

Et puis des randonnées pour découvrir les ateliers champêtres de Courbet, un colloque scientifique, des publications (livret de randonnées au pays de Courbet ; Correspondances de Courbet ; recettes des collégiens du Doubs autour de « Courbet en cuisine »…) ; un concours de copistes…

Sans oublier, le 12 juillet, le passage du  Tour de France par Ornans puis Flagey, devant la ferme familiale des Courbet. Tout un symbole !

Programme sur www.doubs.fr