j2jOxIJVqhM
A l’heure de la quête perpétuelle d’innovation, quelques groupuscules de passionnés s’évertuent à sauvegarder notre patrimoine et notre histoire.

C’est le cas de l’Autorail x2800 du Haut Doubs, une association montée il y a dix ans lors de la dernière mise en circulation de cette machine mythique du paysage franc-comtois. La 2800 était empruntée par les travailleurs du secteur de l’horlogerie et sillonnait quotidiennement les voix ralliant Morteau et Besançon.

Très attachés à cette tranche de leur passé, deux passionnés se sont lancé l’incroyable défi de rénover entièrement cet autorail sans avoir la moindre connaissance mécanique. Après la création de cette association, il a fallu partir en quête d’autres ferrovipathes locaux pour prêter main forte à ce chantier autofinancé. En effet, les adhérents n’ont souhaité compter que sur eux-mêmes, ils ont alors décidé de monter, un weekend end par an, une grande manifestation qui réuni des amoureux de maquettes et de modélisme.

Avec en moyenne 4 000 entrées sur les deux jours, ils réussissent au fil des ans à payer petit à petit les rénovations de cet incroyable projet. En avril dernier, l’autorail partait du dépôt SNCF de Besançon pour un voyage crucial : celui du contrôle technique. Arrivée à Lyon, l’équipe a pu voir son travail se concrétiser par la validation de ce dernier.

10 ans après la récupération de cette machine, l’autorail x2800 du Haut-Doubs est de nouveau autorisé à circuler, son premier voyage aura lieu le weekend end du 1er & 2 juin pour un aller-retour touristique sur cette mythique ligne des horlogers Besançon – Morteau. Le train marquera un arrêt de 2h pour prendre le temps de goûter aux spécialités locales et reviendra à Besançon dans l’après-midi. Pour réserver vos places rendez-vous ici