8LQKoaejC-0

De Los Angeles au massif des Alpes, en passant bien évidemment par Besançon, le parcours de Mary Ruffinoni est assez singulier. À peine 25 ans et une carrière tout juste entamée, cette jeune photographe croit en ses rêves et met tout en œuvre pour les réaliser. Son objectif ? Travailler pour les plus grands magazines de mode. 

Mary a suivi un cursus d’apprentissage auprès de René Barsot, reconnu dans la région en tant que photographe et professeur principal du BTM Photographe du lycée Montjoux. Elle effectue son apprentissage au sein du Conseil Régional de Franche-Comté, c’est en photographiant de nombreux bâtiments emblématiques qu’elle apprend à maîtriser le cadrage et surtout ; les lignes.

En effet, la photo architecturale est belle et bien la plus difficile à dompter, il faut avoir un œil très aguerri pour respecter les lignes et les perspectives afin de ne pas dénaturer le rendu des photographies. 

Cette technique elle la maîtrise haut la main, c’est d’ailleurs ce qui saute aux yeux dans ses photos : une composition toujours parfaite. Et pourtant, la photographe s’est éloignée des sujets architecturaux qui l’ont formée, bien que la construction de ses images tienne toujours de cette base solide, elle choisit de suivre sa vocation, la photo de mode. Un univers très strict, où tout doit être irréprochable, parfois même à la limite du réel, pour faire rêver. 

Cette quête de perfection passe aussi dans le choix de son cercle professionnel, puisqu’elle choisit de s’entourer uniquement des meilleurs. Après avoir eu un coup de cœur pour un lieu, Mary s’invente tout un univers pour coller à ce dernier. Toujours très inspirée elle façonne son « moodboard » avec rigueur mais surtout avec goût (ndlr ; Un moodboard est un assemblage d’images, d’objets ou de mots qui est utilisé pour exprimer le style choisi dans le cadre du développement d’une idée créative). Pour un rendu toujours plus saisissant, elle opte quasi-systématiquement pour des modèles d’agence ainsi qu’une maquilleuse et un coiffeur professionnels. 

Mary sait transformer le banal en extraordinaire, c’est sans prétention qu’elle reçoit ses modèles à son domicile bisontin, dans son studio photo, pour des séances dignes des plus grands. Elle gère elle-même la partie « retouche » des photos, étape très importante des clichés de mode, pour un rendu raffiné. Il serait facile de s’y méprendre et de penser que la plupart de ses réalisations sortent tout droit des plus grands magazines, c’est d’ailleurs très timidement qu’elle avoue à demi-mots rêver d’y voir figurer ses photos un jour. En attendant elle ne cesse de s’entraîner et de se perfectionner, au fil des défis, qu’elle se lance parfois seule, comme lors de cette séance photo à Lyon, au parc de la tête d’or. Sous son objectif ce jour-là, les robes très prisées de la nouvelle collaboration h&m – Giambattista et deux jeunes mannequins en vogue ; Lisa Chevret (Lyon) et Julie Tuzet (Paris).

Pour découvrir les réalisations de Mary, rendez-vous sur : http://maryruffinoni.com & son compte insagram : @marynoni