Depuis samedi 7 décembre, la Protection Civile du Doubs  (PCD) détient le nouveau record de massage cardiaque le plus long en relais. C’est au 44 rue des Granges à Besançon que le record s’est établi : 48 h 01 de massage sans interruption.

Photo © Hegy Léa

C’est aux abords des Galeries Lafayette, partenaire de l’évènement, que se tenait le stand de la Protection Civile du Doubs (PCD). C’est là que pendant 48 h durant, les équipes du PCD se sont relayés dans la cadre du téléthon pour battre le record du monde le plus long de massage cardiaque. Réalisé lors du salon du secourisme à Paris, il s’élevait alors à 36h30.


La 33e édition du Téléthon doit à Baptiste Serena, secrétaire général adjoint de la PCD, cet évènement un peu plus qu’original. « J’ai toujours eu à cœur de m’associer à des causes. » s’exclame avec passion Baptiste Serena. « Masser est un geste que nous connaissons tous à la Protection Civile. C’est un geste qui sauve des vies. Alors nous associer au Téléthon me paraissait tout à fait évident. ». En terme de santé, quoi de mieux que le Téléthon pour fédérer tout le monde au sein d’une même cause. A chaque minute massée, c’était 1€ de plus rapporté au Téléthon. Au bout des 48h, ce sont 1173,60 € de dons qui ont été reversés au Téléthon !

Une occasion d’apprendre les gestes qui sauve

Photo © Hegy Léa

Agenouillé au sol, les deux mains sur la poitrine du mannequin un participant s’apprête à prendre le relais. « Tu places tes deux mains à plat dans le creux de la poitrine, mets-toi bien au-dessus et bloque tes coudes » lui explique un équipier de la PCD. Sous la mesure, « Un, deux, trois, quatre » donné par le bénévole, le massage est lancé. Pour Baptiste Serena, cet évènement n’avait pas que pour but de récolter le maximum de fond pour le téléthon : « Ce que je souhaite, c’est que chaque participant ressorte gagnant et fier de cette expérience. Qu’il puisse se dire « J’ai participé au record du monde, en même temps j’ai aidé au Téléthon mais j’ai également pu apprendre les gestes de premiers secours » ».  En France, c’est 46 000 personnes qui sont victimes d’un arrêt cardiaque chaque année et seulement 20 % ont la chance de bénéficier d’un massage à temps. « En formant de plus en plus de gens, plus de personnes pourront être sauvé. Ce record du monde permet de montrer à la population que tout le monde peut le faire. » explique-t-il.

Au bout des 48 h, les objectifs ont été atteints avec plus de 600 participants mobilisés de vendredi à samedi.