La nouvelle salle d’escalade à vocation internationale a été inaugurée ce 8 janvier. Baptisée Marie Paradis du nom de la première femme à avoir gravi le Mont-Blanc en 1808, cet équipement vient compléter le pôle sportif des Montboucons et renforce la pratique d’un sport de plein-air bientôt olympique.

Située avenue Léo Lagrange sur la ligne de bus, un site à proximité d’autres équipements sportifs importants (Palais des sports, stades, piscine Mallarmé…) et dans la zone de la fac de sport, la salle d’escalade Marie Paradis trouve toute sa place. Ce projet phare construit pour favoriser cette pratique qui deviendra un élément clé pour apprendre l’escalade sur voies naturelles. Car ce sport spectaculaire entre dans le champ des activités de plein-air, que le Grand Besançon promeut à travers son projet Grandes Heures Nature.

Projet unique dans la Région

Unique dans la Région, cet équipement de près de 1 000 m² aux performances énergétiques remarquables (centrale photovoltaïque, récupération des eaux de pluie, isolation…), est modulable pour s’adapter aux normes des compétitions nationales et internationales. D’un coût de 3,7 M€, ce bâtiment est géré par le club Entre-Temps Escalade qui compte 1 000 adhérents et accueille aussi le Club Alpin français. Les établissements scolaires proches pourront, quant à eux, utiliser ce nouvel équipement et des projets seront conduits en partenariat avec la maison de quartier de Montrapon.

Plus d’information dans le dossier de presse