Au CDN, la Guinguette contre-attaque

La bien connue Guinguette du CDN, qui déploie ses tables devant le théâtre, dans les jardins et sur le parking, opère sa mue post-covid, pour devenir un véritable festival d’ouverture. Une montée en puissance au menu, du 3 septembre au 4 octobre avec « La guinguette contre-attaque ! », à découvrir chaque semaine, les jeudi-vendredi (18 h – 22 h) et samedi, dimanche (15 h – 22 h).


Une douzaine de compagnies 100 % locales (Teraluna, Ka, Projet D, Discomobile…) y proposeront spectacles, concerts, théâtre, chorale et l’inauguration d’une fresque de street-art, le tout en entrée libre. « Nous voulons d’abord permettre aux habitants et aux artistes de se rassembler à nouveau, dans un grand événement festif et populaire, essentiellement en extérieur pour faciliter la gestion des contraintes sanitaires. Les jauges ne seront connues que fin août » commente Renaud Serraz, secrétaire général du CDN. Seuls spectacles payants : On voudrait revivre de Chloé Brugnon (18 et 20 septembre) et La méduse démocratique d’Anne Monfort (2, 3 et 4 octobre), annulés au printemps et reportés cette saison.

Dans ce mois de festivités, les 11, 12 et 13 septembre seront consacrés à un temps fort Arts de la rue proposé par le collectif l’Agitée, résident de la Friche, en présence notamment de DJ Zo et quelques grands noms locaux… Sans oublier la liesse de la clôture, emmenée par la fanfare Moustache.

Retrouvez l’actualité du CDN sur ses réseaux sociaux