Livres dans la Boucle : Le meilleur de la rentrée littéraire

Malgré les perturbations liées à la crise sanitaire chez les éditeurs, la rentrée littéraire comptera quand même plus de 500 nouveautés entre fin aout et mi-octobre. Les romans français progressent de 8.2 % alors que la littérature étrangère, avec 145 titres annoncés, recule de plus de 20%.

Livres dans la Boucle accueillera près de 100 romanciers de littérature française dont certains font déjà beaucoup parler d’eux !  Ils seront accueillis par les librairies Forum, Intranquille, Maison de la Presse, Sandales d’Empédocle et Réservoir books, les 19-20 septembre et 3-4 octobre.

Alice Zeniter, présidente de cette 5ème édition

Dramaturge, metteuse en scène, jeune romancière déjà multi-récompensée, Alice Zeniter sera présente les 19-20 septembre pour ouvrir le festival en tant que Présidente de cette édition atypique. Elle présentera, lors d’une lecture son nouveau roman, très attendu Comme un empire dans une empire et reviendra sur l’ensemble de son œuvre lors d’un grand entretien. Alice Zeniter publie en cette rentrée son 6ème roman après, notamment l’Art de perdre (Flammarion), prix littéraire du Monde et prix Goncourt 2017, Juste avant l’oubli, prix Renaudot des lycéens en 2015 ou encore Sombre dimanche (Albin Michel), prix du livre Inter 2013.

  • Rencontre avec Alice Zeniter, samedi 19 sept, 17 h 30, Petit Kursaal
  • Lecture de Comme un empire dans un empire, dimanche 20 sept, 16 h 30, Petit Kursaal

Serge Joncour, Nature humaine (Flammarion)

Prix Interallié 2016 pour Repose-toi sur moi, prix Landerneau 2018 pour Chien Loup. Avec Nature humaine, Serge Joncour va plus loin dans l’exploration des rapports entre l’homme et la nature. Ce nouveau roman raconte comment les événements qui ont jalonné la fin du XXème siècle ont percuté une famille française. En offrant à notre monde contemporain la radiographie complexe de son enfance, il nous instruit sur notre humanité en péril. À moins que la nature ne vienne reprendre certains de ses droits

  • Conversation entre Serge Joncour et Alexandre Jardin, Samedi 3 octobre, 14 h 15, Petit Kursaal


Grégoire Delacourt, Un jour viendra couleur d’orage (Grasset)

Pierre ne demandait pas la lune, juste un bout. Avec sa femme, Louise, leur fils Geoffroy et son amie Djamila, ils vont manquer de tout perdre. Et puis, à défaut de lune, choisir la vie, aller vers la lumière. Profondément en phase avec la complexité du temps, Grégoire Delacourt (auteur du best-seller La liste de mes envies, 2013), tisse cette compréhension du réel avec une profonde empathie pour l’humanité de ses personnages

  • L’univers de Grégoire Delacourt, dimanche 4 octobre, 11 h 30, Petit Kursaal

Muriel Barbery, Une rose seule (Actes Sud)

L’auteure de l’Elégance du hérisson (Prix des libraires 20016) signe son 5ème roman. Une rose seule met en scène une botaniste solitaire qui découvre le japon à l’occasion de l’ouverture du testament d’un père qu’elle n’a pas connu. Roman très attendu de cette rentrée littéraire !!

  • L’univers de Muriel Barbery, samedi 19 sept, 15 h 30, Petit Kursaal

Véronique Olmi, Les évasions particulières (Albin Michel)

Après l’immense succès de Bakita paru en 2018, Véronique Olmi nous emmène, avec Hélène en 1970 et nous conduit dans cette traversée de fin de siècle qui va voir l’esprit révolutionnaire s’emparer des jeunes et des femmes, tous ceux qu’on n’écoutait pas jusque-là. Un roman aussi personnel que profondément humain

  • L’univers de Véronique Olmi, samedi 19 sept, 15 h 30, Petit Kursaal

Alexandre Jardin, Française (Albin Michel)

« Je n’écrirai plus au dépens du réel, seulement pour le compte de gens simples privés de vies simples, le romanesque de l’ordinaire, ces vies infimes qu’on ne regarde pas. » Avec l’héroïne de Française (Albin Michel) qui incarne le quotidien des gens simples, Alexandre Jardin (Le Zèbre, Fanfan, L’Île des gauchers…), réinvente le roman populaire et met en valeur les territoires nationaux invisibles et maltraités.

  • Conversation avec Serge Joncour, samedi 3 oct, 14 h 15, Petit Kursaal

Annick Cojean, Gisèle Halimi, Une farouche liberté (Grasset)

Gisèle Halimi : soixante-dix ans de combats, d’engagement au service de la justice et de la cause des femmes. Avocate plaidant envers et contre tout pour soutenir les femmes les plus vulnérables ou blessées, elle s’engage en faveur de l’avortement et de la répression du viol, dans son métier aussi bien que dans son association « Choisir la cause des femmes ». Femme politique insubordonnée mais aussi fille, mère, grand-mère, amoureuse… Gisèle Halimi vibrait d’une énergie passionnée, d’une volonté d’exercer pleinement la liberté qui résonne à chaque étape de son existence. Juste avant son décès en juillet dernier, elle était revenue, avec son amie la journaliste Annick Cojean, sur certains épisodes marquants de son parcours rebelle pour retracer ce qui a fait un destin. Celui d’une héroïne française.

  • Rencontre : samedi 19 sept, 16 h 15, Auditorium du Conservatoire

Le port du masque sera obligatoire dans les espaces de dédicaces. Du gel hydro-alcoolique sera à disposition à l’entrée de chaque lieu (désinfection des mains obligatoire). Le port du masque sera également obligatoire pour accéder et circuler jusqu’aux salles de rencontres. Une fois installé et tout en respectant la distanciation physique imposée au moment du festival, vous pourrez retirer votre masque.

Toutes les rencontres mentionnées au programme sont accessibles sur réservation préalable. Vous pouvez vous inscrire au 03 81 87 86 75, entre 13h et 18h. Vous serez invités à vous présenter impérativement 15 minutes avant le début la rencontre. Votre place ne sera pas garantie en cas de retard. Nous vous remercions d’ores et déjà de votre compréhension, cette organisation étant nécessaire dans le contexte actuel.


  • Pass 2 jours, voyagez
    à volonté sur les lignes de bus et
    de tram pendant le festival (uniquement
    les 19-20 sept, 26-27 sept et 3-4 oct)
  • À valider à chaque montée,
    même en correspondance
  • En vente uniquement en ligne sur
    www.ginko.voyage et à la boutique Ginko,
    28, rue de la République à Besançon.
  • Pour chaque PASS vendu, 1 € sera reversé
    à l’association « Lire et Faire Lire »