Déchets : plus de conteneurs à Besançon

À en juger par leur utilisation, les 8 stations de collecte de déchets installées il y a un an au centre-ville de Besançon (Boucle et Battant) connaissent un véritable succès.

Ces stations vont être complétées par l’ajout, cet automne, de 65 conteneurs « aériens ». Ceux-ci se substitueront ainsi aux anciens conteneurs bleus. Soulignés ou fondus dans l’espace urbain, comme les premiers, par la signature d’artistes locaux, ces nouveaux conteneurs, tout aussi ergonomiques, vont augmenter la capacité de captation de déchets recyclables et réduire les dépôts sauvages. Cette mesure à vocation très environnementale s’accompagnera de l’augmentation en nombre et en capacité des conteneurs enterrés.



Bien trier ses déchets


Pas besoin de trier ses déchets verts 

Il faut au contraire veiller à ce qu’il n’y ait aucun élément métallique, gravats ou plastiques qui se seraient glissés dans l’amas de branchages. En effet, les déchets verts sont broyés finement : le métal peut gravement endommager le broyeur, voire le casser. On évite aussi d’apporter des souches trop larges et des branches  trop grosses. Enfin la tonte peut être mise dans le compost  ou au pied des arbres, ce qui évite aux mauvaises herbes de pousser.



Les masques,  gants et lingettes liés au Covid sont-ils mis dans le bac gris ?

Oui, ce sont des déchets  dangereux qui doivent être brûlés. Par prudence, il est demandé aux usagers de les mettre dans un double sac fermé avant d’être jeté dans le sac poubelle gris.


‼️ Depuis quelques mois, les erreurs de tri sont en forte hausse.Parmi les erreurs les plus fréquentes, les déchets de…

Publiée par SYBERT, ensemble, réduisons et valorisons nos déchets sur Jeudi 30 juillet 2020

Les déchets verts broyés servent à l’agriculture

Le SYBERT a un partenariat avec 25 agriculteurs, qui viennent avec  tracteurs et  remorques au pied des plateformes. Le fin broyat des déchets verts est mélangé avec des effluents agricoles (fumier) pour former des andains, ces longs boudins de terre qui maturent dans les champs. C’est aussi pour cette raison qu’il ne faut y mettre aucune matière qui pourrait être ingéré par le bétail… comme les plastiques par les poissons dans les mers. Une seconde partie des déchets verts en provenance des bennes des déchetteries, sont transformés en compost par Compo-France.



Pour gagner de la place, il faut emboiter les emballages

Les emballages imbriqués, souvent de différents matériaux, ne peuvent être recyclés. Ainsi, un pot de yaourt mis dans une boite de conserve ne pourra plus être enlevé une fois que le broyeur aura écrasé la boite métallique. Le métal, mélangé au plastique, sera donc inutilisable. Chaque contenant (vidé et raclé) doit être jeté en vrac dans le bac de tri.


Seringues et piles sont interdites dans le bac jaune ?

Les déchets d’activités de soins à risques infectieux (Dasri) doivent être mis dans une boite spéciale, à disposition en pharmacie, qui collecte gratuitement les boites pleines. En effet les seringues, très difficiles à détecter entraînent un risque médical sérieux pour les agents de la chaîne de tri qui se piquent. C’est arrivé plusieurs fois, impliquant un protocole long et des tests au CHU. Les piles et accumulateurs à batteries quant à eux peuvent provoquer des départs de feu au moment ou les déchets sont écrasés. Aussi, il convient de les trier en amont et de les amener dans les bacs prévus que l’on trouve notamment en grandes surfaces.


C'est la semaine européenne du recyclage des piles ! 🔋Sur 100 piles, seules 50 sont recyclées. Une fois usagées, vos…

Publiée par SYBERT, ensemble, réduisons et valorisons nos déchets sur Jeudi 10 septembre 2020


Pour connaitre votre jour de collecte ou consulter la carte des stations de tri , consultez le site internet du Grand Besançon.

Retrouvez aussi l’actualité du SYBERT sur Facebook