L’œil des jeunes : deux parcours, deux engagements convergents

En matière d’initiatives solidaires, la valeur n’attend point le nombre des années… Hannah Gherbi et My lê Nguyen, toutes deux lycéennes à Besançon, multiplient ainsi les projets en direction de leurs camarades, voire ceux à portée plus globale.


Pour Hannah Gherbi et My lê Nguyen, l’entrée au collège (Albert Camus et Victor Hugo) a été l’occasion de découvrir l’efficacité du travail en groupe. En s’investissant au sein du Conseil de la Vie Collégienne (CVC) et en tant que déléguées de classe, elles ont pu mettre en place différents projets. « J’avais initié une collecte de piles usagées avec le concours du CVC, évoque My lê ». Quant à Hannah, elle a participé à plusieurs actions dont l’organisation d’une « journée-passerelle », permettant aux élèves de Troisième de préparer leur passage en Seconde.


Bien être lycéen

Entrées au lycée, Claude-Nicolas Ledoux pour Hannah et Jules Haag pour My lê, elles n’ont rien perdu de leur dynamique. Après leurs élections au Conseil de la Vie Lycéenne (CVL) dans leurs établissements respectifs, elles ont participé à divers projets, main dans la main avec leurs camarades. « Nous projetons la mise en place d’une boîte pour la distribution gratuite de protections périodiques, évoque Hannah. » My Lê, quant à elle, souligne l’importance des projets solidaires en cette période de crise sanitaire : « Nous sommes très fiers de la mobilisation de la communauté scolaire autour de collectes de jouets au profit d’associations. La solidarité reste forte dans nos établissements ! »

Soucieuses de contribuer à l’amélioration des lieux de vie au lycée, Hannah et My Lê soutiennent toutes deux divers projets. « Après la réfection de la cafétéria, nous lançons le réaménagement d’une esplanade pour qu’elle puisse être réinvestie par les élèves, annonce Hannah ». « La rénovation du foyer de l’internat permet maintenant aux élèves de profiter d’un espace accueillant et serein, ajoute My lê. »


L’engagement, un moment de rencontres

« Nous avons également saisi l’opportunité de nous présenter aux élections du Conseil Académique de la Vie Lycéenne (CAVL), une nouvelle façon de nous investir et de nous épanouir, explique Hannah. Nous avions pour objectifs de recenser les besoins des lycéens pour créer une réelle dynamique, une force commune, une synergie autour de projets fédérateurs et d’axes forts tels que le décrochage scolaire, l’exclusion ou la mise en valeur des talents… ».

« Au cours de ces riches années, nous avons pu évoluer et développer de nombreuses compétences s’inscrivant dans notre « Parcours citoyen », souligne My lê. L’engagement est un moment de rencontres, d’échanges et de plaisirs. »

L’aventure ne fait que commencer…