Ginko : Descente à la demande

Depuis fin février, le réseau Ginko offre à « toute personne voyageant seule » le soir, la possibilité de descendre entre deux arrêts de bus, « dans le respect de l’itinéraire de la ligne, hors des points d’arrêt habituels ». Il suffit de le demander au chauffeur au moins un arrêt avant la zone de descente souhaitée.

Mis en place après une étude de faisabilité, le dispositif ne concerne que les lignes circulant en soirée (Lianes 3 à 6 et Ligne 8), et ne sera effectif que sur certaines portions de ces lignes afin d’assurer une descente des clients en toute sécurité. Ce service nouveau apporte une réponse concrète au sentiment d’insécurité éprouvé, en soirée et la nuit dans l’espace public, par les femmes notamment, et facilite ainsi la mobilité.

Modalités

La descente à la demande est proposée à partir de 21h sur les lignes de bus fonctionnant au-delà de cet horaire. La descente se fait uniquement par la porte avant.

Le conducteur est autorisé à refuser de déposer le voyageur/la voyageuse si les conditions de sécurité ne sont pas réunies : le lieu de descente doit bénéficier d’un éclairage suffisant, d’un trottoir, d’un cheminement piéton. Il ne sera par exemple pas question que le bus s’arrête près d’un giratoire, à la sortie d’un virage, le long des voies du tram ou encore à proximité de places de parking.