Pierre-Louis Bréchat n’est plus

Pierre-Louis Bréchat s’est éteint en février à l’âge de 95 ans. Originaire de la Nièvre où il s’est engagé dans la Résistance dès l’âge de 14 ans parmi les Jeunesses patriotiques, il est nommé en 1956 à l’école des Beaux-Arts de Besançon.

Ses recherches s’orientent très tôt vers le dessin naturaliste et la peinture, tout en développant les multiples possibilités offertes par la gravure et la sérigraphie. Les seize oeuvres conservées au Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie témoignent de l’imaginaire de cet artiste qui a exploré, à travers une observation fine du réel, autant la veine figurative que les motifs abstraits. Son engagement dans l’histoire de Besançon se lit à travers la série : La Préhistoire à Bregille (1997 – 1998) et l’exposition Victor Hugo vu par Rodin (d’octobre 2002 à janvier 2003). Enseignant le dessin, la perspective et l’étude documentaire à l’école des Beaux-Arts pendant 37 ans, il y a transmis les techniques de la sérigraphie au sein de l’atelier technique qu’il y a fondé en 1974 et laisse son empreinte sur plusieurs générations d’artistes.


Ils en parlent

L’Est Républicain : L’artiste Pierre-Louis Bréchat s’est éteint