La remise en forme selon Pascaline

Pascaline Laroche, Masseure-kinésithérapeute

Masseure-kinésithérapeute depuis 23 ans, la Bisontine Pascaline Laroche s’est d’abord forgé de l’expérience en clinique. Après avoir accompagné 4 ans durant les handballeuses de l’ESBF, elle a ouvert un cabinet, puis en 2010, un atelier de remise en forme, selon la méthode De Gasquet.

La gymnastique posturale, notamment d’après la méthode De Gasquet, c’est ce qu’applique Pascaline dans son atelier de remise en forme. Inspirée du yoga, la méthode De Gasquet a été mise au point par une obstétricienne, Bernadette de Gasquet, pour la prise en charge des femmes en pré et postpartum, avec pour cible le périnée. La technique a évolué et s’est ouverte au monde du sport. Travail des postures de gainage, elle est adaptée aussi bien à un public
présentant une pathologie qu’à des personnes en santé désireuses de la conserver.

« L’objectif est d’éduquer aux bonnes postures, de limiter ainsi les raideurs articulaires, de mobiliser le corps dans tous les plans de l’espace, de garder la forme physique et mentale, pour tendre vers l’adage chinois ‘mourir en bonne santé’ ! » explique Pascaline. Diplômée d’état, cette professionnelle en masso-kinésithérapie peut, à ce titre, exercer la fonction d’éducateur physique.

Comment fonctionne l’atelier de remise en forme ?

C’est par groupe de six personnes maximum que Pascaline reçoit en séance de 45 mn. Au préalable, le patient aura réalisé un bilan permettant d’évaluer sa capacité à intégrer un groupe. L’idée est de le rendre autonome dans sa propre prise en charge. Les postures apprises en cours doivent permettre de corriger le bon maintien au quotidien (face à un écran, dans le port de charge…), afin d’éviter dysfonctionnements et douleurs classiques diverses (tendinites, lombalgies, et autres).