Rêverie aquatique

Prenez une chorégraphe bisontine qui sait à peine nager, déteste avoir la tête immergée sous l’eau, mais qui a le sens du défi, puisqu’elle a déjà créé des spectacles avec des loups ou des souris blanches… Plongez-la dans un bassin d’eau.

Vous obtiendrez un solo de danse qui déborde d’images poétiques et de créatures fantastiques – sirènes, dragons des mers, animaux abyssaux… –, révélées par un astucieux jeu de lumière.

Avec L’Eau douce – à l’affiche de l’Espace, les 18 et 19 janvier –, Nathalie Pernette embarque le public dans une rêverie aquatique où l’eau se fait tour à tour douce, furieuse, ludique, maternelle ou menaçante…

Une quête de merveilleux qui explore nos liens millénaires à l’eau, comme une douce invitation à prendre soin de cet élément aussi fascinant que vital.

Plus d’infos sur le site les2scenes.fr