Des bus à énergie alternative en test à Besançon

Ces derniers mois, Kéolis Besançon Mobilité et Grand Besançon Métropole ont procédé à des essais de bus à énergie alternative sur le réseau Ginko.

Quatre lignes étaient concernées (L10, Citadelle, L9 et Lianes 5) qui ont en commun de suivre des itinéraires avec des côtes dont certaines dépassent les 14 %.

Les tests continuent

Trois véhicules (électrique ou hybride) de trois constructeurs différents ont ainsi été testés. Une enquête a été menée auprès des conducteurs, des agents de maintenance et des passagers, portant sur de multiples critères tels que le confort, la maniabilité, la puissance, le silence, la tenue de route, le freinage, l’ergonomie ou le design. Des essais complémentaires seront réalisés courant 2022 avec deux véhicules d’autres constructeurs, électriques et à hydrogène. Au sortir de ces tests, s’ils sont concluants, Grand Besançon Métropole étudiera les modalités d’acquisition de l’un ou l’autre de ces véhicules pour équiper le réseau GINKO