Une aire de très grands passages à Chemaudin-et-Vaux

Depuis 2002, le Grand Besançon est compétent en matière de création d’aménagement et de gestion des aires d’accueil et de grands passages pour les gens du voyage.

Cette compétence est aussi soumise au schéma départemental, et le Grand Besançon était dans l’obligation de proposer une solution. Par délibération de 2018, le Conseil communautaire a validé le principe d’aménagement d’une aire de très grands passages à Chemaudin-et-Vaux, en zone limitrophe des communes de Champagney et Champvansles-Moulins. Cette aire est destinée à répondre aux besoins de déplacement des gens du voyage en grands groupes à l’occasion des rassemblements traditionnels ou occasionnels, (de 50 à 200 caravanes) sur une période de 1 à 3 semaines entre avril et fin septembre.

Une cinquième aire dans le Grand Besançon

Une aire de délestage est également prévue au projet afin de limiter les stationnements illicites sur le secteur. Elle permettra d’accueillir, tout au long de l’année, des petits groupes qui stationnent sur le territoire du Grand Besançon et qui ne trouveraient pas de place sur les aires dédiées existantes. Car le Grand Besançon compte déjà deux aires de très grands passages à Thise et provisoirement à Marchaux ainsi que deux aires d’accueil existantes à Besançon (La Malcombe) et Pirey. Le coût du projet, dont les travaux démarreront au premier semestre 2023 pour une mise en service un an plus tard, est de 2,6 M€.