Anne Bouchard, Sans limite

Être, telle est la question pour Anne Bouchard, en charge des relations publiques aux 2 Scènes depuis 2004. Être passionnée, imprégnée de spectacle vivant et de médiation.

Dans mon métier, un projet ne se monte pas tout seul, mais impose l’écoute. Comprendre où en est l’autre, sentir jusqu’où il est prêt à se risquer.

Autant de questions cruciales, lorsque, comme Anne, on suit les projets du dispositif culture santé de la DRAC et l’ARS. Il y a l’atelier théâtre d’improvisation avec le foyer l’Est Team (APF) de Planoise, atelier à découvrir le 3 juin à l’Espace. Mais aussi le projet des patients et soignants du foyer postcure le Colombier (Hôpital de Novillars), qui actuellement travaillent leur prochaine création théâtrale autour de Feydeau et donneront deux représentations, les 1er et 2 juillet, au Théâtre Ledoux.

Deux beaux prétextes pour dédramatiser la question du handicap.

En effet, une fois sur scène, « il n’est plus question que d’une bande de joyeux comédiens ». Le handicap, quel qu’il soit, n’est donc pas pour Anne un étendard à brandir comme une marque de faiblesse, mais bien comme un défi à relever.

Propos d’une idéaliste ? Bien au contraire. Malvoyante, elle mesure chaque jour combien il importe de se risquer et d’inventer au-delà de son handicap.