L’heure du renouveau pour les 24 h du temps

Tic-tac, tic-tac… Toujours plus franco-suisses, les 24 h du temps s’ouvrent en 2022 à de nouveaux partenaires et notamment aux savoir-faire de la maroquinerie.

Les 18 et 19 juin, dans la cour du Palais Granvelle, la 8e édition, qui coïncide avec la réouverture du Musée du Temps après six mois de travaux, se réinvente autour du Temps de l’Imaginaire.

Une programmation thématique qui réunit un beau plateau de conférenciers français et suisses. David Viennot, chercheur à l’institut UTINAM, mettra La machine à voyager dans le temps à l’épreuve de la physique. Leslie Vuillaume, magicienne et doctorante en histoire des sciences, abordera les liens de l’horlogerie et de la magie. François Junot et Vianney Halter proposeront une immersion dans le monde fantastique des automates. Joao Cruz Alves explorera l’univers de la mythique Leroy 01…

Bourse horlogère et ateliers ludiques

Une trentaine de marques et de créateurs exposeront avec une dizaine d’organismes de formation et le Campus des Métiers d’Art et de la Maroquinerie. ARC HORLOGER incarnera l’inscription UNESCO franco-suisse. La Bourse horlogère, au Kursaal le samedi, devrait compter une soixantaine d’exposants. À cela s’ajoutent animations, ateliers ludiques et visites guidées. De quoi attirer les quelque 20 000 visiteurs attendus sur les 48 h que dureront les 24 h du temps.


Infos pratiques

Programme complet