Geneuille : Adieu Les Papeteries de France

Elles ont fait la prospérité de la commune entre 1834 et 1968. Inexploités, inexploitables, les bâtiments des Papeteries de France à Geneuille étaient même devenus dangereux.

Entre le 21 février et le 4 mars, une partie des Papeteries a donc été démolie par l’actuel propriétaire à la demande du maire Patrick Oudot, dans le but de réaliser la mise en sécurité de la RD208. Nul doute que cette disparition dans le paysage en laissera quelques-uns nostalgiques.

Papeteries les plus importantes de Franche-Comté

Les Papeteries ont été les plus importantes de Franche-Comté dans les années 1850 par le tonnage de papier produit. Grâce à elles, Geneuille s’est considérablement développée (voies d’accès, logements ouvriers, nouvelle école, nouvelle fontaine, bureau de poste, nouveau cimetière et même fanfare et club de football). Il restera « l’Hymne national » de Geneuille, « le Chant des Papetiers » que chantent encore certains anciens du village.

Par ailleurs, la municipalité a fait réaliser par le service voirie de GBM la prolongation du trottoir rue des Bruyères afin de sécuriser la circulation des piétons dans le secteur.


Infos pratiques

Plus d’infos