Lou Oysel, vers les étoiles

Il était une fois… C’est ainsi que commence le conte de Lou Oysel.

Passionnée de danse classique depuis l’âge de 4 ans, Lou s’inscrit un été à un stage animé par Alice Mathieux à la Galerie de la Danse. C’est le coup de foudre. Alice ne quitte pas Lou des yeux, dont la silhouette délicate donne à ses pas la grâce d’un pétale de rose tourbillonnant au gré du vent. Désormais la professeure et son élève ne se quittent plus, enchevêtrant leur passion commune pour la danse. Depuis toujours, Lou veut devenir danseuse étoile à l’Opéra de Paris, parce que « c’est joli quand elles dansent. » Ambition inconsidérée d’une enfant de 8 ans ? Pas tant que ça. Elle s’est d’ores et déjà qualifiée à la finale du concours international CND qui aura lieu en Belgique en octobre. Par ailleurs, le cinéma lui démontre qu’elle a toutes les raisons d’y croire, en lui donnant un rôle dans le dernier film de Cédric Klapisch, « En corps ». On comprend le choix du réalisateur. Quand elle danse, Lou devient une vraie professionnelle en maîtrise de sa gestuelle.

En fait, je me dis que je vais aller sur scène et ce n’est pas tous les jours. Du coup, je suis excitée et l’excitation prend le pas sur le stress.

Souhaitons aux étoiles pétillant dans les yeux de cette jolie frimousse de briller un jour sur la scène de l’Opéra Garnier.