Du local pour tous : quand l’aide alimentaire se met aux circuits courts

À Besançon, près de 2 000 ménages, soit environ 5 000 personnes, bénéficient de l’aide alimentaire. Cette dernière est, pour l’essentiel, constituée d’invendus, avec une faible part de produits frais, en particulier les fruits et les légumes de saison. Ceux-ci constituent pourtant une forte attente des bénéficiaires de l’aide, selon une enquête menée par le Grand Besançon, la Ville et le CCAS.

Un premier panier à l’automne

En réponse, les trois collectivités ont engagé l’action Du local pour tous, visant à distribuer des produits en circuits courts et, si possible, issus de l’agriculture bio. « Il s’agit d’une initiative partenariale, explique-t-on à la Direction des Solidarités du CCAS. La Direction hygiène santé de la Ville intervient sur les questions d’équilibre alimentaire, à travers des ateliers, le Grand Besançon identifie les producteurs pouvant fournir des fruits et des légumes, enfin le CCAS assure l’interface avec les bénéficiaires. Un premier panier devrait être distribué, cet automne. D’autres suivront à chaque saison. »

Cette action répond aux enjeux du Projet alimentaire territorial du Grand Besançon qui intègre un volet d’accessibilité sociale aux produits issus de circuits courts.