Explorez Besançon comme vous ne l’avez jamais fait !

On le sait, avec la Citadelle et ses fortifications Vauvan, Besançon est une « Ville Unesco ». Mais saviez-vous qu’elle accueille aussi six Musées de France, 200 monuments classés et le 2e plus grand secteur patrimonial sauvegardé de France ? Et ce n’est pas tout ! La capitale française de la biodiversité offre un immense terrain de jeu pour les flâneries de pleine nature et les sports outdoor. Toutes ces richesses attendent d’être (re)découvertes. Entre grand bol de chlorophylle, patrimoine historique et plaisirs de la ville, il sera impossible de s’ennuyer, cet été !

Trois parcours ludiques au cœur du centre historique

Envie de se faire une petite balade à l’improviste dans le centre-ville bisontin ? Les trois boucles jalonnées par des flèches de bronze sur les trottoirs sont faites pour vous !
Ces balades vous attendent au départ de la Grande Rue, vers le pont Battant : Au cœur de la Boucle (4,2 km), Rives et remparts du Doubs (4,6 km) et Quartier Battant (2,7 km).

Avec ce jeu de piste géant – idéal pour se laisser guider par les enfants – vous cheminerez entre incontournables et trésors cachés. Et pour tout savoir sur les sites remarquables qui jalonnent les boucles, des livrets sont disponibles à l’Office du tourisme ou téléchargeables. Dans le même esprit, la Ville propose un livret-jeux Explorateur à Besançon. Avec ses coloriages et ses énigmes, il permet de découvrir l’histoire de la ville, tout en s’amusant.

L’été au Doubs : rythme de la rivière

Naviguer sur le Doubs est peut-être la meilleure façon de porter un nouveau regard sur les quais, les fortifications, la Cité des Arts, la Citadelle et son tunnel… Pour cela, diverses formules s’offrent à vous. Vous pouvez embarquer sur Le Battant ou Le Vauban pour une croisière qui révèlera les petits secrets du vieux Besançon, grâce à des commentaires.

Infos : bateau-besancon.fr ou vedettesdebesancon.com. Si vous préférez rester capitaine à bord, prenez la barre d’un bateau électrique, sans permis et facile à manoeuvrer.

Suivez le guide 2.0 !

Partant pour une balade en « mode connecté » ? C’est possible, grâce à la
plateforme numérique Visiter Besançon. Accessible via les points de wifi gratuit de la Ville, elle propose des contenus à découvrir in situ, au fil de promenades sur les pas de célébrités ou encore le long des fortifications Vauban. Depuis début juillet, une nouvelle balade au fil de l’eau est proposée. Il y a aussi des parcours ludiques où des énigmes révèlent l’étape suivante. D’autres itinéraires permettent d’admirer… 113 œuvres de street art, réalisées dans le cadre du Festival Bien Urbain. Certaines de ces œuvres ayant disparu, elles sont reconstituées numériquement, tout comme des fortifications Vauban.

Des balades pour les yeux et les oreilles

Si vous pensiez tout connaître de Besançon et de ses quartiers, les treize parcours sonores proposés par Radio Campus pourraient vous surprendre… Qu’elles vous embarquent dans l’histoire des LIP en 1973, dans une balade en compagnie d’artistes ou de Bisontins partageant leurs aventures sentimentales, ces boucles vous révèleront des aspects inédits de notre patrimoine architectural et naturel…
Comment ça marche ? Il suffit de télécharger un documentaire audio – à écouter au fil de la promenade – ainsi que la carte de la balade.
Info : parcoursbesancon.fr.

Prenez de la hauteur à la Citadelle

On n’en a pas toujours conscience, mais la Citadelle s’étend sur près de 12 hectares ! Elle offre ainsi de vastes espaces extérieurs, accessibles cet été. Un quart du site est dédié aux 70 espèces de mammifères et d’oiseaux qui occupent le Jardin Zoologique.
Pour la sécurité sanitaire des visiteurs, celui-ci est réouvert avec une jauge limitée, tout comme la P’tite Ferme.

Perchée à près de 100 m au-dessus de la ville, la Citadelle offre de superbes
panoramas, accessibles en un quart d’heure de montée à pied, en gravissant les escaliers de Rivotte ou Tarragnoz. L’accès par le centre-ville peut se faire en marquant une étape à la Cathédrale Saint Jean. L’ascension peut aussi se faire confortablement assis dans une navette-bus. Lors de la visite, les pelouses du parc Saint-Étienne (21 000 m2) sont l’endroit idéal pour un pique-nique avec vue sur la ville et les collines.

Flâner entre musées et terrasses ombragées

À Besançon, visiter un musée, c’est aussi avoir la chance de profiter de ses
abords agréables. En sortant du Musée du Temps, pourquoi ne pas prendre
un thé glacé sur les terrasses ombragées de la Promenade Granvelle ? À côté du Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie (MBAA), ce sont les cafés et le marché de la place de la Révolution qui vous attendent. Après la visite de la Maison Victor Hugo ou du Fonds régional d’art contemporain, profitez-en pour flâner sur les rives du Doubs, après un verre en terrasse du Pixel.

Si vous comptez visiter à la fois la Maison Victor Hugo, le MBAA, le Musée du Temps et la Citadelle, simplifiez-vous la vie avec le Pass Tourisme qui permet un accès à ces quatre sites. Il permet aussi l’accès illimité au réseau Ginko, le temps de durée du Pass (24h, 48h ou 72h) (en vente à l’Office de tourisme, à la boutique et aux bornes Ginko).