VILLE COMMERÇANTE, VILLE VIVANTE !

Pendant le confinement, les commerçants ont été à vos côtés pour répondre à vos besoins essentiels. Cette période, où de nombreux rideaux de fer sont restés baissés, a aussi permis de constater le rôle essentiel des cafés, restaurants et boutiques dans l’animation de nos rues. À présent que ces lieux de vie ont rouvert, c’est à nous tous d’être à leurs côtés pour les accompagner dans la reprise d’activité.

Cet été, 1 800 pochettes de 50 € de bons d’achat étaient à gagner !

Haaa ! Les joies du lèche-vitrines et des terrasses conviviales…Les 68 communes du Grand Besançon regorgent de cafés, de petites boutiques de créateurs, de marchés, de librairies ou de bonnes tables qui nous ont tant manqués, pendant le confinement ! Et pour vous inciter à revenir chez vos commerçants préférés, le Grand Besançon a initié et financé, en tant que pilote de la Cellule de veille commerce, un grand jeu-concours, en liaison avec l’Office du commerce et de l’artisanat de Besançon (OCAB).
« Tout cet été, 1 800 pochettes avec 50 € de bons d’achat sont à gagner : 1 000 valables dans les commerces des communes du Grand Besançon et
800 dans les sites de tourisme et de loisirs
, explique l’OCB. Pour en remporter, il suffit de répondre à un questionnaire. Les gagnants seront régulièrement tirés au sort, parmi les bonnes réponses, pendant l’été. »

La braderie d’été est annulée, vive la braderie d’automne !

En raison de la situation sanitaire, la braderie d’été – accueillant habituellement 300 exposants et jusqu’à 80 000 personnes en deux jours – est annulée. « Une première en 50 ans, explique Adrien Pourcelot, directeur de l’Union des Commerçants de Besançon. Le prochain rendez-vous sera la braderie d’automne, les 9 et 10 octobre, et nous réfléchissons à l’élargir à un troisième jour. En attendant, les animations se multiplieront, tout l’été. Les commerçants devraient aussi proposer des déballages en boutique, pendant les soldes d’été, du 15 juillet au 11 août. »

Comment (re)concilier achat en ligne et commerce local ?

Pendant le confinement, de nombreux ménages grand bisontins se sont tournés vers le commerce en ligne et certains ont souhaité privilégier les achats locaux avec Teekers, solution d’e-commerce, basée à Besançon.
« Nous mettons en relation commerçants et artisans locaux avec les consommateurs, via une boutique en ligne, explique Jean-Georges Tonon de Teekers. Actuellement, nous proposons près de 4 400 références issues de plus d’une centaine de professionnels de proximité, un nombre en croissance constante pour suivre l’accélération des achats en ligne. D’ici fin 2020, nous devrions atteindre la barre des 10 000 produits. Une fois commandés en ligne, ceux-ci peuvent être retirés en magasin, livrés à domicile ou récupérés au nouveau drive du Centre Saint-Pierre. »