Locazone : La livraison 100% bisontine

Depuis mardi 8 février, Kevin Jacquinot et Alexis Cabel ont lancé leur service de livraison à vélo. Le principe : Le client commande sur le site internet Locazone.fr le plat qu’il souhaite déguster, le restaurateur la prépare puis Locazone assure la livraison. Le plus ? Une juste rémunération des livreurs et des commissions raisonnables pour les restaurateurs. Des cuisines des chefs à la table du consommateur, l’entreprise propose une alternative éthique tout en faisant vivre l’économie locale.


Un service gagnant-gagnant

Alors que les géants du secteur ne cessent de revoir à la baisse la rémunération de ses livreurs, et à la hausse les commissions imposées aux restaurateurs, Locazone promet de rémunérer honnêtement les deux partis.

Ses livreurs toucheront 5€ par livraison, soit plus du double de ce que proposent les plateformes bien connues des consommateurs. A terme, l’objectif pour l’entreprise est de salarier ses livreurs. Quant aux restaurateurs, ils se verront proposer deux types d’abonnements sans engagement. Contre les 25% à 30% de commission dont ils sont habituellement amputés, l’entreprise locale offre une bouffée d’oxygène aux établissements avec ses deux formules à 6,5% ou 13,5%.

Mais pour le moment, et au regard de la crise dont souffre le secteur de la restauration, Locazone offre gracieusement ses services aux restaurateurs, et cela pour 3 mois ! Le temps pour l’entreprise de se faire connaitre, créer de nouveaux partenariats et peut-être de nouveaux emplois pour assurer les livraisons.


Un service local prometteur

Actuellement, Locazone honore exclusivement les commandes de repas auprès des restaurants locaux. Cependant, les services proposés devraient rapidement se diversifier et offrir aux consommateurs la possibilité de passer commande auprès de boulangeries, boutiques de prêt à porter, cosmétiques, décoration, librairies…

Pour le moment l’entreprise assure les livraisons du centre-ville bisontin mais aussi des quartiers de Palente, Saint-Ferjeux et Les Marmots. Les associés espèrent rapidement étendre leurs services aux secteurs alentours mais aussi à d’autres villes. Lons-le-Saunier, Montbéliard … ? Autant de terrains où Locazone pourrait aussi se développer. Et peut-être même de plus grandes villes plus tard.


Un démarrage sur les chapeaux de roues avec pas moins de cinq restaurants qui rejoignent l’aventure Locazone dès cette première semaine. Une affaire à suivre !

Retrouvez Locazone sur son site internet et sur les réseaux