Aider la manufacture Dubosc & Fils

« Le bois, c’est mon ADN » : ébéniste mais malvoyant depuis 1997 en raison d’une rétinite pigmentaire qui altère profondément sa vue,  Sami Dubosc n’a jamais renoncé à son rêve d’avoir sa propre ébénisterie. Créée à Deluz en 2016, sa manufacture a besoin aujourd’hui d’un coup de pouce pour s’agrandir.

Travail en circuit court

Une campagne de crowfunding est lancée pour permettre à l’artisan de récolter les 5000 € nécessaires au projet. « J’ai besoin d’agrandir mes entrepôts  et de sécuriser l’espace de travail de mon atelier. Ma pathologie est un frein mais pas une barrière : je créé, dessine et confectionne tous mes modèles ». Soucieux d’une conception éco-responsable, Sami Dubosc ne travaille qu’en « ultra local, avec des chênes et frênes qui sont à moins de 50 km de Deluz, gérés durablement.  Mes bois sont coupés en lune descendante et  séchés naturellement, sans étuve, pour une meilleure qualité. Et tous les déchets de fabrication – chutes et copeaux de bois – sont recyclés pour le chauffage ou le jardin ». Cette éthique du produit va jusqu’à la réalisation finale, des pièces uniques et sur mesure. Tables, bureaux et petit mobilier ne sont réalisés que sur commande, pour éviter la sur-consommation. La boucle est bouclée !

Plus d’infos sur www.tudigo.co/don/manufacture-dubosc-fils et www.manufacture-dubosc.com