Adrien Keusch, L’aventurier

Une carte du monde dépliée fait office de nappe sur la table du salon. De ci, de là, une série de gommettes a été collée sur divers pays, traçant en pointillés les étapes d’un périple qui part de la Suisse, visite la Slovénie, la Croatie en passant par la Turquie, l’Asie centrale, si possible la Chine pour s’achever aux abords du Lac Laïka de Russie.

Adrien Keusche, 31 ans, kinésithérapeute de métier mais aventurier de cœur contemple ce défi qu’il se prépare à relever… à vélo ! L’impatience, comme des bribes de doutes face aux éventuels obstacles, commencent à frétiller devant cette route de la soie qui s’étale sur plus 20,000 kms et qu’il compte parcourir sur une année. 40 kgs d’équipement doivent trouver leur place sur deux roues, sans oublier le matériel pour rester en contact avec les élèves d’une classe primaire de Bouclans, qui le suivront loin des yeux, mais près du cœur. Ayant auparavant parcouru La Réunion, l’Afrique du Sud, l’Amérique latine, le Cambodge, le Laos et Madagascar, ce globe-trotteur répond sans cesse à l’appel de ce monde qui lui promet que « les plus belles choses sont là où on ne les attend pas ». Soutenu par la Ville, le projet s’inscrit dans une démarche écoresponsable tout comme dans une quête de sens, où il est question de s’imprégner de cultures et de regards authentiques, lentement, doucement, comme on entre l’été dans l’eau froide d’un lac. Deux ans de préparation prendront fin en septembre prochain, au moment du grand, du TRES grand départ.