L’image au pouvoir

Une nouvelle exposition tous les mois, c’est l’ambition de la Maison pour l’image et la photographie (Mip), ouverte en mai dernier, place Marulaz.

Mais à l’occasion du Festival Grain de Pixel, le lieu en accueille trois, du 24 septembre au 30 octobre : Les enfants du fleuve d’Estelle Lesur-Bourgeois, Les grandes dames du Chabanais (1878/1879) d’Axakadam et Foma de Charlotte Begard. « Nous programmons des « coups de cœur », explique Patrice Forsans, cofondateur de la Mip. « On se réjouit ainsi d’enchaîner avec Denis Olivier, en novembre. Le but est de rendre la culture accessible à tous, dans un lieu convivial. Avec Jacques Sechaud, nous organisons aussi des ciné-bars : le 16 octobre, nous projetons des documentaires de Joris Ivens. L’idée est de regarder un film ayant un lien avec la photo ou l’expo du moment, tout en buvant un verre à la table d’un café. » Culture et convivialité, disait-on…


Plus d’information sur le site internet de la Mip et sur la page Facebook