Le Petit Prince en version comtoise

« S’è vôs piaît… graiyone-moi ïn mouton ! ». Oui, vous avez deviné : il s’agit bien du Petit Prince de Saint-Exupéry en traduction franc-comtoise.

Lou Péquignot Prïnce, paru en juin aux éditions Cêtre, rejoint les 469 versions (langues et dialectes) du livre le plus traduit au monde, après la Bible. Aux manettes de la traduction : Billy Fumey, musicien trentenaire, qui rend ainsi hommage au chef-d’oeuvre de Saint-Exupéry, 75 ans après sa parution. On doit déjà au jeune chanteur-compositeur-interprète la création de l’Institut de promotion des langues régionales de Franche-Comté. Lou Péquignot Prïnce a été édité en 600 exemplaires, avec l’autorisation des éditions Gallimard.