Campus Bouloie-Temis : les projets se concrétisent

Le Campus Bouloie-Temis bénéficie d’une vaste plan de transformation qui va s’étirer jusqu’en 2025 pour en faire un campus nature du XXIe siècle. Plus de 80 millions d’euros sont investis par Grand Besançon Métropole, la Ville de Besançon, le technopole Temis, l’Europe, l’Etat, l’Université de Franche-Comté, le Crous, l’école d’ingénieur SupMicrotech, la Région Bourgogne Franche-Comté ou encore le Département du Doubs sur ce projet stratégique pour notre territoire. Nous reviendrons régulièrement sur les aménagements qui prennent forme mois après mois. Ce mois-ci zoom, sur le futur Jardin des sciences et sur les nouveaux équipements sportifs.

Le futur Jardin des sciences… sort de serre

Entre serre tempérée et serre tropicale humide avec ses plantes aquatiques désertiques, rares, carnivores, ses bassins, sa jungle guyanaise, ses orchidées… On imagine déjà la vie foisonner. Il faudra attendre la rentrée 2024 pour profiter du futur Jardin des Sciences dont les travaux ont débuté en mai, sur la partie sud du campus Bouloie-Temis, cofinancé par la Région, l’Université de Franche-Comté, le FEDER, la Ville de Besançon et le Département du Doubs, pour un montant de 4,2 M€.

Aménagement du parc

Les serres botaniques en cours de construction sous maitrise d’ouvrage de la Ville de Besançon (dont la surface sera doublée par rapport au site de la place Leclerc) prévoient des espaces d’expositions et des espaces pédagogiques : elles seront mises en scène par l’aménagement du parc (piste cyclable et allées piétonnières, parterres botaniques sur 3 000 m2, reconstitution de milieux boisés sur 2 ha), pris en charge par Grand Besançon Métropole. Le Jardin des Sciences s’appuiera aussi sur deux autres structures clés de la médiation culturelle et scientifique : la Fabrika et l’Observatoire des Sciences et de l’Univers, animés par l’Université de Franche-Comté. Ce jardin fait partie du projet global de transformation du campus Bouloie-Temis, qui doit devenir un lieu culturel accessible à tous, où se croiseront habitants et communauté universitaire.

Calendrier prévisionnel

  • Mai 2022 à mai 2023 : Construction des serres
  • Octobre 2022 à août 2023 : Aménagement de la voie cyclable, des cheminements et des parterres à planter
  • Juin 2023 à août 2024 : Installation des collections botaniques
  • Septembre 2024 : Ouverture du jardin des sciences

Un campus sportif de top niveau

À la rentrée 2022, c’est un espace sportif métamorphosé qui ouvrira aux étudiants et personnels de l’Université, aux clubs et, pour certains équipements, au grand public. L’opération AREA Sport commencée à l’été 2021 est en voie de finalisation avec, en pivot central, la Maison du Sport qui sera ceinte d’un cheminement doux pour les cyclistes et piétons. Ce grand projet de réhabilitation du campus offrira plusieurs créations ou rénovations majeures, à l’instar de la piste d’athlétisme (passage à 6 couloirs de sprint et homologation départementale) et du terrain de rugby (reprise de l’ensemble de la structure et nouveau gazon naturel). Même remise à neuf pour la zone multi-activités, dotée d’un nouveau revêtement en stabilisé et d’un système de drainage.

Des aires pour tous

Très attendue et ouverte à tous, la piste finlandaise, circuit de course à pied réalisé en copeaux de bois offrant un excellent amorti, reliera l’AREA Sport aux futures serres du Jardin des Sciences, empruntant
un circuit en forme de 8 dans le parc de l’Observatoire. Ouvert au public, un espace mixte permettant la pratique du Parkour, de la musculation autonome avec des appareils fixés au sol, des parcours de santé et d’obstacles (Street workout, CrossFit…) ainsi qu’un paraworkout, accessible aux personnes à mobilité réduite, composeront une offre complète de plein air. L’opération globale s’élève à 3,7 M € TTC, financée par Grand Besançon Métropole, la Région BFC et le Département du Doubs.


A lire également

  • Bouloie – TEMIS : la transformation commence