ALCIS, une précision à cinq zéros… après la virgule

Quand on cherche à fabriquer des sondes à implanter dans les couches profondes du cerveau, mieux vaut savoir pousser la miniaturisation à son maximum.


« Nos dispositifs pour le diagnostic et le traitement de l’épilepsie font moins d’un millimètre de diamètre, explique Magalie Genet, Directrice d’Alcis, société installée à TEMIS Santé. Ils intègrent des composants d’environ 10 micromètres (soit 0,00001 m). Pouvoir compter sur l’expertise bisontine en microtechniques est donc essentiel pour notre activité. »


Une entreprise en croissance

Alcis mobilise aussi ce savoir-faire pour fabriquer des introducteurs vasculaires pour la pose de stents ou encore de cathéters qui assurent le suivi du rythme cardiaque. « Nous avons 45 salariés et recrutons actuellement, évoque Magalie Genet. Les formations locales répondent bien à nos besoins. Par exemple, certains opérateurs en salle blanche sont issus de l’horlogerie. Pour notre activité de conseil réglementaire, nous recrutons régulièrement à l’ISIFC qui dispense une formation de grande qualité. » Bref, à Besançon, on peut travailler au micromètre et aborder sa croissance sereinement…

Retrouvez Alcis sur son site internet et sur LinkedIn