Des stations de tri new look

On les remarque -une très bonne chose-, et pour cause ! Des artistes bisontins les ont habillés,  Bulma Studio, Marc Cellier, Morgane Dorffer, Adrien Houillère, Sophie Lautaret, Nacle, Jean-Christophe Polien, Aurel Rubbish.

Cela n’aura donc échappé à personne, les conteneurs aériens de la Boucle et de Battant, 95 au total répartis sur 36 stations de tri pour le verre et les recyclables, ont été installés. Adaptées aux contraintes du centre-ville (espace réduit, classement patrimonial), ces stations de tri nouvelles générations sont surtout plus accessibles. Esthétisme et lignes épurées pour une meilleure intégration urbaine, corps de métal (plus durable et plus réparable), les conteneurs sont aussi plus ergonomiques (hauteur limitée, opercule qui laisse passer plus facilement les cartons pliés et autres déchets recyclables, accroche-sac).

Objectif : doublement des volumes

Une modernisation du dispositif de collecte urbain soutenue financièrement par Citéo, avec le concours technique de la société Astech. Dans le même temps la Direction Gestion des déchets poursuit le déploiement des stations enterrées pour, à terme, un doublement des volumes de stockage. Des arguments pratiques autant que graphiques qui devraient motiver à trier encore plus et encore mieux !

Pour plus d’informations sur le tri et la collecte des déchets, rdv sur le site du Grand Besançon.

Lisez aussi notre article Déchets : plus de conteneurs à Besançon ainsi que son Vrai ou Faux sur le tri et le recyclage des déchets.