ESMS X CLUBS : Une passerelle entre les clubs de sport et les établissements médico-sociaux

Lancé en décembre 2020 par le Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF), le programme ESMS X CLUBS a pour objectif de mettre en lien plus de clubs sportifs et d’établissements médico-sociaux (ESMS) afin d’organiser des actions de découverte des pratiques parasportives régulières.

Elie Patrigeon, directeur général du CPSF, en visite à Besançon le vendredi 5 mars 2021, a signé une convention avec APF-France Handicap, le club Ensemble pour des Loisirs Adaptés de pleine Nature, le Comité départemental Handisport et le CPSF afin de déployer ce dispositif sur notre territoire. Cette signature a été suivie d’une randonnée en joëlette autour de la Chapelle des Buis.

Cette initiative, veut pallier au manque de contact entre les établissements médico-sociaux et le mouvement sportif fédéré constaté par le CPSF. Cette opération a aussi pour ambitions de permettre à davantage de personnes relevant d’un ESMS de pratiquer régulièrement une activité sportive, et, de ce fait, mieux intégrer le sport dans le projet d’accompagnement individualisé de ces dernières.

Favoriser les liens entre les clubs fédérés et les ESMS est une conviction pour le CPSF qui propose donc à ceux-ci un accompagnement, dans la mise en œuvre des projets sportifs, mais aussi d’ordre financier à hauteur de 2500€ par projet.

Sont éligibles au dispositif :

  • Les établissements médico-sociaux, de type IEM, IME, ITEP, ESAT, Foyers de vie etc. pour mineurs ou pour adultes. En priorité, les établissements de moins de 50 places accueillant des enfants et issus des réseaux suivants : UNAPEI ; APAJH ; NEXEM ; FEHAP ; APF…
  • Les services d’Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile (SESSAD).
  • Les services d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS).

Du côté des structures sportives, tout club sportif, ligue, comité étant issu d’une fédération membre du CPSF n’ayant pas de lien préexistant avec l’établissement peut prétendre à un accompagnement du CPSF.

Ce dispositif profite aux deux partis puisque le club accède à de nouveaux publics, permet à ses encadrant de se former à l’accueil des personnes en situation de handicap et dispose ainsi d’un accompagnement financier complémentaire.

Les établissements médico-sociaux quant à eux diversifient l’offre de pratiques sportives proposées à leurs résidents qui ont alors accès à des pratiques « ordinaires ». De plus, ils bénéficient du financement complémentaire alloué au club par le CPSF.

Des partenariats qui vont permettre de partager le sport et aller plus loin ensemble pour de nombreux établissements médico-sociaux et clubs sportifs !