Rencontres, animations : « Manger bon et local », mode d’emploi

Des repas équilibrés, savoureux et sans se ruiner ? C’est possible !

Pour permettre à chacun de concilier plaisir des papilles et bonne santé, le Grand Besançon a lancé, en 2019, le programme Anim’Alim, dans le cadre de son Projet alimentaire territorial (PAT). Cette action est mise en place en partenariat avec Les Jardins de Cocagne, l’association Familles rurales, la MJC de Clairs-Soleils, le CROUS, Trivial Compost…

Des animations « alimentation & santé » sont régulièrement proposées dans des communes de la métropole – Besançon, Thise, Ecole-Valentin, Byans-sur-Doubs, Serre-les-Sapins… – et auprès des étudiants de la Bouloie. Au programme, recettes de saison, découverte des produits locaux, ateliers-cuisine, interventions en périscolaire…

Les chefs aussi

 

Mais les animations programmées par le Grand Besançon ne concernent pas que les particuliers. Ainsi, depuis 2016, les rencontres « Mangeons local » rapprochent restaurateurs et producteurs locaux. A la clé, des partenariats durables, comme celui noué entre Benoit Scotto, maraîcher à Saint-Vit, et le chef étoilé Romuald Fassenet, restaurateur à Sampans, à côté de Dole.

Céleri à la cancoillotte et panna cotta aux clémentines

En raison du contexte sanitaire, les animations Anim’Alim sont temporairement suspendues, mais les casseroles ne sont pas mises au placard pour autant. Chaque mois, une fiche-recette est proposée sur le site du Grand Besançon par Benoît Rotschi, chef d’un ancien restaurant étoilé bisontin. Au menu, galette de lentilles vertes et crème de céleri à la cancoillotte, gâteau de chou-fleur au thym et au comté, saucisse de Morteau au gaspacho de betterave, panna cotta aux clémentines… A vos fourneaux !


Toutes les recettes sont à retrouver : ici