Cécile Coulon : « on a tous envie que la vie littéraire reprenne »

L’auteure de huit romans et de deux recueils de poésie – à tout juste 31 ans – présidera la 6e édition du festival littéraire du Grand Besançon.

Pourquoi avoir accepté de parrainer Livres dans la Boucle ?

Quand on me l’a proposé, j’ai trouvé ça aussi dingue que flatteur. Cela fait dix ans que je vais en salons littéraires et, très souvent, ces rendez-vous sont présidés par des auteurs que j’admire. J’étais aussi séduite à l’idée de rester au fil du festival, « d’être là » aux côtés des auteurs et du public.

D’ailleurs, vous proposerez trois temps forts aux lecteurs…

Oui, il y aura un grand entretien avec la journaliste Élise Lépine, puis une discussion croisée avec Clara Dupont-Monod, et une lecture de Seule en sa demeure avec la comédienne Marie Bunel.

Ce roman est un huis clos qui se déroule dans le Jura, bien loin de l’Auvergne où s’inscrit habituellement votre travail…

Après Une bête au paradis, qui s’inscrivait dans mon histoire familiale, j’ai voulu prendre de la distance. J’avais découvert les forêts jurassiennes, il y a quelques années, à l’occasion du festival Les Petites Fugues. Je m’étais sentie envahie par ces ambiances qui laissent une place immense à l’imaginaire.

En cette rentrée, avez-vous un petit conseil de lecture ?

J’attends avec impatience Le fils de l’homme de Jean-Baptiste Del Amo. Et, comme tous les festivaliers, j’espère découvrir d’autres livres, d’autres façons d’écrire et d’autres façons de lire. Dans la période actuelle, on a tous envie que la vie littéraire reprenne autour de belles rencontres…


Retrouvez la programmation complète sur livresdanslaboucle.fr


Ils en parlent