Une lecture de Maylis de Kerangal, en guise de bouquet final

Corniche Kennedy, Naissance d’un pont ou l’inoubliable Réparer les vivants… Maylis de Kerangal est une des auteures les plus appréciées du moment, tant elle propose une œuvre à la fois sensible et profonde.

Elle vient à Besançon avec Canoës, son émouvant recueil de nouvelles, paru au printemps. Elle y sonde les nuances des voix humaines, à travers celles de plusieurs femmes. « Chaque voix est saisie dans un moment de trouble, quand son timbre s’use ou mue, se distingue ou se confond, parfois se détraque ou se brise, confie l’auteure. J’ai voulu intercepter une fréquence, capter un souffle, tenir une note tout au long d’un livre qui fait la part belle à une tribu de femmes – des femmes de tout âge, solitaires, rêveuses, volubiles, hantées ou marginales… » Un sujet rêvé pour une lecture publique ?

Rendez-vous le dimanche 19 septembre à 17h à la Cité des arts


Programmation complète sur livresdanslaboucle.fr