Bâtir le Grand Besançon de demain

Pour améliorer le cadre de vie offert aux habitants et renforcer son rayonnement, le Grand Besançon investit dans une série de (très) grands projets. Cette transformation du territoire s’opère en mettant les dimensions environnementales et sociales au coeur des opérations.

Plus de 80 M€ pour le Campus

On le sait, l’enseignement supérieur et la recherche portent une dynamique essentielle pour asseoir le développement et l’attractivité de notre territoire. C’est en outre d’intérêt majeur pour tous les jeunes du Doubs et de Franche-Comté. C’est pourquoi le Grand Besançon a engagé Synergie Campus, un programme de rénovation sans précédent de nos sites universitaires lancé à travers le Contrat Métropolitain conclu avec la Région. Associé au plan de relance de l’État, ce programme conduira – tous partenaires confondus – à un investissement de plus de 80 M€ et placera la Bouloie comme un Campus d’excellence d’ici à 2025. Les principaux projets concernent la réhabilitation énergétique des bâtiments du CROUS de l’Université et l’école d’ingénieur de l’ENSMM, la création d’un learning center, d’un Jardin des sciences et d’une serre botanique, d’un nouveau bâtiment plus grand et plus moderne pour l’école d’ingénieur biomédicale de l’ISIFC, de nouveaux cheminements piéton et cycliste, d’un bâtiment « Area Sport », d’un lieu de vie étudiante…

Planoise, un quartier qui se réinvente

Entre 2019 et 2029, Planoise bénéficie du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPRU), lancé par l’État. À la clé, un investissement global de 183,3 M€, dont 35 M€ financés par le Grand Besançon et la Ville. Objectif du programme : faire de Planoise un éco-quartier, changer sa vocation et son image grâce à des projets mobilisateurs pour les habitants et de nouveaux services pour améliorer la qualité de vie dans le quartier. Parmi ces projets la création d’un Cluster numérique mêlant formation et entreprises, la réhabilitation énergétique de logements, le réaménagement et la création de voiries, de pistes cyclables et d’espaces publics, la création d’équipements (gymnase, maison de santé…) pour offrir de nouveaux services… À noter que les Planoisiens sont associés à la définition des projets d’aménagement de l’espace public, à travers un dispositif de concertation citoyenne, mis en place dès 2020 et qui sera poursuivi tout au long du programme.

Une Grande Bibliothèque moins énergivore

À la fois universitaire et grand public, la future Grande Bibliothèque, implantée sur le site Saint-Jacques, est une opération phare de notre territoire. Dans sa version initiale, le projet architectural, avec de grandes baies vitrées, se révélait particulièrement énergivore, tout en dépassant de 12 % le coût d’objectif. Afin de l’adapter aux enjeux climatiques – et financiers ! –, des études complémentaires ont été demandées. Le nouveau projet, adopté par les élus communautaires l’été dernier, intègre davantage le confort thermique des usagers, et améliore la performance énergétique du bâtiment.

Finalisation de la RN 57

En juin dernier, le Conseil communautaire a approuvé le projet de doublement de la RN 57 entre l’Amitié et Beure. Ce vote a suivi un travail de concertation engagé, au printemps, avec les élus du Grand Besançon et les services de l’État. Il s’agit désormais d’intégrer au projet toutes les mesures qui permettront de limiter l’impact de cette infrastructure sur l’environnement en général, et sur les riverains en particulier.

Reste à obtenir l’engagement effectif de l’opération par l’Etat et les concours indispensables de la Région et du Département pour cette voie d’intérêt départemental, interrégional, et international (liaison avec la Suisse). Le Grand Besançon s’est engagé à financer 25% du montant des travaux.


A lire également sur le sujet

Add your description here…

Add your description here…

Add your description here…

Add your description here…

Add your description here…

Add your description here…