Pouilley-Français : Une deuxième jeunesse pour l’église de l’Assomption

Après celle de ses vitraux et de son harmonium, la commune de Pouilley-Français s’est attaquée ce printemps à la rénovation complète de l’église du village.

Il fallait entreprendre les travaux avant qu’il ne soit trop tard.

Yves Maurice, maire

Sous maîtrise d’oeuvre de la municipalité, le chantier a débuté en mars pour s’achever fin septembre. Dans le respect du style néoclassique, sobre, qui est le sien, l’église de l’Assomption a retrouvé une seconde jeunesse grâce à la réfection de ses façades. Charpente, zinguerie et couverture ont été entièrement refaites, le toit équipé de panneaux photovoltaïques. À l’intérieur, les murs ont été repeints, et la mise aux normes pour l’accessibilité de tous a été réalisée. Coût global de l’opération : 361 000 €. Coût et délais respectés.

Une forte mobilisation

Soutenu par la Fondation du Patrimoine, le projet a notamment bénéficié d’aides financières de l’État, de la Région, de Grand Besançon Métropole, du SYDED et du Département. Le grand motif de satisfaction et de reconnaissance pour le maire et son équipe.

C’est la mobilisation exceptionnelle des bénévoles et de la commission bâtiment qui a permis ces travaux. Une grande souscription a par ailleurs été lancée en avril qui nous a permis de collecter environ 10 000€ à ce jour.