Éloge Enza-Yamissi, Racing carré

Après avoir ratissé les milieux de terrain de Ligue 1, sous les maillots de Troyes et de Valenciennes, Éloge Enza-Yamissi (39 ans) est arrivé au Racing Besançon, en 2020. Joli coup pour un club de National 3 (5e division).

J’ai rencontré Claude Cuinet, le Président du Racing, pendant nos années communes à Troyes, explique le milieu défensif. Des amis joueurs, comme Kamel Chafni ou Guillaume Odru, m’ont dit du bien de la ville et du projet du club. Le Racing veut remonter et s’en donne les moyens avec une organisation carrée, comme dans un club pro. Pour moi, Besançon a sa place en National ou en Ligue 2. Comme j’avais encore les jambes, je me suis lancé dans l’aventure.

Pour gravir la première marche vers le National 2, l’équipe à l’aigle rouge peut compter sur l’expérience de son capitaine qui, à 19 ans, côtoyait un certain Franck Ribéry.

On jouait ensemble à Alès et on regardait des matchs de Ligue des Champions, en rêvant de Ligue 1, se souvient l’ancien international centrafricain. J’ai finalement réussi, en ayant participé à quatre ou cinq montées. Je sais tout le travail que ça représente sur une saison. En tant que capitaine, j’espère pouvoir fédérer les joueurs autour de cet objectif. 

Pour l’heure, le projet est en bonne voie : au moment d’imprimer ces lignes, le club était en tête de son groupe… Allez Racing !


Ils en parlent