Un futur centre régional pour l’archéologie

À contenus très anciens, contenant très contemporain. C’est en effet une silhouette bien 21e siècle qui abritera le futur Centre de conservation et d’étude (CCE) des collections archéologiques de l’Est de la Bourgogne Franche-Comté.

Financé par le ministère de la Culture et porté par la DRAC BFC, le projet d’un coût de 5 millions d’euros, verra le jour fin 2024 à Besançon, rue Auguste-Lucien Vérité sur la zone des Portes de Vesoul. Le CCE rassemblera l’ensemble de la documentation scientifique associée, en provenance des quatre départements comtois et d’une partie de la Côte d’Or.

Sobriété énergétique

Les 3 000 m2 de bâtiments, comme fondus dans le décor et le terrain, seront unifiés par une grande toiture-terrasse couverte de pierres calcaires. Ils abriteront les réserves archéologiques semi-enterrées, une salle pour les actions de médiation, un centre de documentation, des espaces de consultation et de travail… De conception durable, le CCE sera conforme à l’exigence de sobriété énergétique visée par Grand Besançon Métropole avec notamment des façades de panneaux composés de béton allégé et de vestiges archéologiques déclassés. Pour l’heure, place au cabinet Nunc Architectes, qui a remporté l’appel d’offres….