Antolin ancre son site de dimension européenne à Temis

Grâce à la mobilisation des acteurs publics dont Grand Besançon Métropole, la Région Bourgogne Franche-Comté et l’État, l’équipementier automobile espagnol Grupo Antolin opère une réorganisation complète de ses activités en les regroupant avec le siège de sa division « éclairage » sur le parc TEMIS Besançon.

Ce projet d’envergure européenne, d’un coût total de 34M€, a été officiellement lancé le 2 décembre dernier avec la pose de la 1re pierre de l’usine 4.0 dont la livraison est prévue pour l’automne 2022. Sur 4,3 ha, l’ensemble immobilier de 21 555 m² réunira microélectronique, surmoulage, injection plastique, outillage et assemblage, le centre de développement technique et les services support du siège. Le découpage restera sur Thise-Chalezeule.

400 emplois maintenus à Besançon

C’est en 2012 que le groupe espagnol a racheté l’entreprise CML Innovative Technologies, auparavant Socop, fondée en 1948. Depuis, le siège bisontin a doublé son chiffre d’affaires et s’est agrandi rue du Barlot à Besançon ainsi qu’à Thise-Chalezeule. En tout l’entreprise emploie 400 salariés et une centaine d’intérimaires. Ils seront regroupés dans la nouvelle usine. Avec ce nouveau site, Grupo Antolin se dote d’une organisation à la hauteur de ses ambitions économiques, technologiques et environnementales : l’usine 4.0 sera certifiée bas carbone et produira sa propre électricité avec une toiture photovoltaïque de plus de 2 500 m².